Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Gaza : Hollande « passe à côté de la juste cause de la paix » (député français)


Jeudi 10 Juillet 2014 modifié le Jeudi 10 Juillet 2014 - 22:46

Le député socialiste Pouria Amirshahi s’est étonné de la réaction officielle du président François Hollande qui « a enjoint M. Netanyahu et son gouvernement ultraconservateur et belliqueux à +prendre toutes les mesures pour protéger sa population face aux menaces+ ».




Le ministre de l'Intérieur
Le ministre de l'Intérieur
« Par son communiqué officiel, le président de la République passe à côté de la juste cause de la paix, la plus belle que la France doive pourtant épouser », déplore le député socialiste dans un communiqué, rappelant que « c’était pourtant la position de la diplomatie française jusque-là. Car en se solidarisant d’un camp, le président de la République le conforte dans sa logique de vengeance et donc d’escalade ».

Relevant que « c’est une fois de plus un combat à forces inégales qui a débuté », M. Amirshahi estime que « les roquettes palestiniennes certes condamnables n’ont pas eu d’impact sur la population israélienne quand l’offensive lancée par Israël a fait une fois de plus un grand nombre de morts et de blessés à Gaza ».

« Que personne ne tombe dans le piège de la haine », martèle le député socialiste selon qui "le « Droit et la Raison doivent commander l’entendement ».

« Or, poursuit-il, la stratégie du gouvernement israélien est condamnable, et les crimes qu’il encourage sont une honte et une folie. Ils font le lit de partis palestiniens sectaires et corrompus ».

Pouria Amirshahi appelle l’ONU à « se rendre utile » avant que la « situation ne dégénère ».

Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, a demandé à la Suisse, dépositaire des textes, d'organiser une rencontre des Etats signataires de la 4e Convention de Genève sur la protection des civils en temps de guerre.

Le secrétaire général de l'Onu a pour sa part condamné à la fois les tirs de roquettes en territoire israélien et les bombardements israéliens, qui ont fait 77 morts depuis mardi.

"J'ai constamment condamné les tirs de roquettes de la bande de Gaza vers Israël. De la même façon, le recours excessif à la force et la mise en danger des civils sont intolérables. Je continue à condamner la progression des pertes de civils à Gaza", a déclaré Ban Ki-moon.



Jeudi 10 Juillet 2014 - 19:19

Par Hasna Daoudi





1.Posté par Donnard le 11/07/2014 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme d habitude, comme d habitude. C'est toujours le même discours de cette gauche et ultra gauche. Ils sont a vomir , comment être aussi partisan !

Nouveau commentaire :
Twitter