Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Funérailles à Rabat du ministre d'Etat feu Abdellah Baha en présence du prince moulay Rachid


Mardi 9 Décembre 2014 modifié le Mercredi 10 Décembre 2014 - 08:23

Les obsèques de feu Abdellah Baha, ministre d'Etat, décédé dimanche près de Bouznika dans un accident ferroviaire à l'âge de 60 ans, ont eu lieu ce mardi au cimetière Chouhada à Rabat, en présence du prince moulay Rachid.




Le ministre d'Etat Abdellah Baha, un des plus proches collaborateurs du chef du gouvernement n Abdelilah Benkirane, a été percuté par un un train qu'il n'a pas vu au moment de traverser la voie. Selon un communiqué du parti du PJD (islamistes) auquel appartenait le défunt, le choc s'est produit alors que le ministre d'Etat était sorti de son véhicule.

Selon le témoignage du machiniste cité par le360.ma, le défunt traversait la voie à pied sans s'apercevoir de l’arrivée imminente du train. « J’ai aperçu quelqu’un essayant de traverser la voie ferroviaire; du coup, j’ai actionné le klaxon à tue-tête, d’autant que la distance qui séparait le train du regretté était très proche. Il a paniqué, hésitant à traverser ou revenir sur ses pas. A ce moment, il a essayé d’enlever le capuchon de son survêtement pour localiser la source du klaxon, mais il était malheureusement trop tard».

Interrogé sur les circonstances exactes de l’accident, le conducteur du train a indiqué qu’il n’y avait personne aux côtés de feu Baha. « La seule et dernière image que je garde de lui est celle de quelqu’un se prenant la tête entre les mains».

Il y a à peine un mois, un autre homme politique, le député socialiste Ahmed Zaidi, a perdu la vie à 100 m de l’endroit du drame, emporté et noyé dans sa voiture par la crue de l’Oued Cherrat.

Agé de 60 ans, Abdellah Baha, surnommé la "boîte noire" du PJD par les médias en raison de sa place stratégique au sein du parti, sa connaissance des dossiers politiques et sa grande proximité avec Abdelilah Benkirane.

Dirigeant historique de la formation islamiste, ce natif du Souss (sud-ouest) avait notamment occupé le poste de secrétaire général adjoint du parti islamiste et a un temps dirigé le journal Attajdid, quotidien du Mouvement Unicité et Réforme (MUR), proche du PJD, dont il a également été membre du bureau exécutif.

Depuis 2002, il était représentant (député) de Rabat-Chellah, une des principales circonscriptions électorales de la capitale.

Mardi 9 Décembre 2014 - 15:10





Nouveau commentaire :
Twitter