Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 







François de Rugy élu président de l'Assemblée nationale française


Mardi 27 Juin 2017 modifié le Jeudi 29 Juin 2017 - 05:00




L'ex-écologiste François de Rugy, candidat de La République en marche (LREM), le mouvement d'Emmanuel Macron, a été élu mardi à la présidence de l'Assemblée nationale par 353 voix sur 543 suffrages exprimés dès le premier tour de scrutin.

Un vote sans surprise, le gouvernement disposant d'une large majorité avec les groupes LREM et MoDem sans oublier une partie du groupe "LR constructif, UDI et indépendant".

Jean-Charles Taugourdeau (Les Républicains) a recueilli 94 voix, devant Laurence Dumont, du groupe Nouvelle gauche (ex-PS, 32 voix), Caroline Fiat (La France insoumise), qui avait reçu le soutien du groupe de la gauche démocrate et républicaine (30 voix) et Laure de la Raudière, du groupe LR constructifs, UDI et indépendants (34).

Le candidat désigné quelques heures plus tôt par le groupe LREM, qui détient à lui seul la majorité absolue avec ses 308 députés, avait le soutien du groupe MoDem.

Les déclarations politiques des groupes ainsi que leur composition avec le nom de leur président doivent être remis au président de séance ce mardi, avant 18h00.

Le lendemain, en séance publique, seront nommés les membres du bureau de l'Assemblée, les six vice-présidents, les trois questeurs et les douze secrétaires.

Le président et les présidents de groupe se réuniront le 29 juin afin de procéder à l'attribution des bureaux et des salles ainsi que de la place des députés dans l'hémicycle avant que les huit commissions permanentes se réunissent pour procéder à l'élection de leur président et de leur bureau.

Comme il est de tradition, le groupe majoritaire se verra attribuer la salle Colbert, un mini-hémicycle de 246 places situé dans le Palais-Bourbon.

Ce n'est que le 4 juillet que les députés entreront dans le vif du sujet avec la déclaration de politique générale du Premier ministre sur lequel il engagera la responsabilité de son gouvernement, le "vote de confiance".

Mardi 27 Juin 2017 - 17:22





Nouveau commentaire :
Twitter