Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





François Hollande exige des résultats de son gouvernement


Lundi 6 Mai 2013 modifié le Lundi 6 Mai 2013 - 22:29

Au plus bas dans les sondages et confronté à un chômage record, François Hollande a exigé lundi des résultats de son gouvernement réuni en séminaire à l'occasion du premier anniversaire de son élection pour afficher son volontarisme. Selon le texte de son intervention, le chef de l'Etat a jugé "consistant" ce qui a été réalisé en un an mais "considérable" ce qu'il reste selon lui à faire. Il a invité ses ministres à accélérer leur action et à être "à l'offensive".




François Hollande exige des résultats de son gouvernement
"Un an c'est court mais quatre ans ce n'est pas long", a-t-il souligné. "L'année qui vient doit être celle des résultats (...) sur le chômage, sur le logement, sur l'école mais aussi le retour de la croissance, sur la maîtrise de la dépense et donc sur le niveau des prélèvements."

Dans ce contexte, la rentrée parlementaire devrait être avancée de quelques semaines début septembre pour donner plus de temps aux députés de progresser dans les réformes.

Si la Commission européenne a décidé de donner deux ans de plus à la France, jusqu'en 2015, pour qu'elle ramène son déficit sous le seuil de 3% du PIB, la promesse de François Hollande d'inverser la courbe du chômage d'ici la fin de l'année se heurte à un mur de scepticisme en raison d'une croissance atone.

La bataille pour l'emploi est donc sans surprise l'une des trois grandes priorités fixées pour 2013 par le chef de l'Etat, qui avait souhaité faire le point sur l'agenda législatif avec son gouvernement au complet.

"J'ai fixé l'objectif d'inverser la courbe du chômage à la fin de l'année. Je le répéterai autant qu'il est nécessaire car c'est le but et il doit être atteint, il est à notre portée", a-t-il insisté dans son intervention.

RAPPEL A L'ORDRE

Les autres priorités sont la jeunesse et la préparation de l'avenir, pour laquelle le Premier ministre présentera prochainement un plan d'investissements pour les dix ans à venir dans le numérique, la transition énergétique, la santé, les grandes infrastructures et les nouvelles technologies.

Il a conclu son intervention par un avertissement après les couacs qui ont marqué la première année du quinquennat.

Le gouvernement "doit se concentrer sur les priorités que j'ai fixées. L'action doit être lisible pour que les Français puissent y adhérer. Il doit veiller à la cohérence de son action avec le Parlement", a-t-il dit.

Ce rappel à l'ordre intervient notamment quelques jours après l'épisode de la vente avortée de la pépite internet française Dailymotion au géant américain Yahoo.

"Le gouvernement doit réussir car le pays a besoin de reprendre confiance en lui-même et ne pas céder à la frilosité, à la peur, au repli", a conclu le président de la République

Au menu de ce séminaire de quatre heures, à l'ambiance "studieuse", selon l'Elysée, figurait notamment la conférence sociale de juin et la future réforme des retraites, un chantier prioritaire mais à haut risque pour le gouvernement.

Attaqué sur sa droite par l'UMP qui a lancé une campagne de communication sur son présumé "échec", François Hollande doit aussi parer sur sa gauche les attaques de Jean-Luc Mélenchon pour qui, en terme de bilan, "le compte n'y est pas."

Plusieurs ministres socialistes ont accusé le co-président du Parti de gauche de tenir un discours "irresponsable" après la

manifestation de dimanche, qui a rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes réclamant un coup de barre à gauche.

L'ex-candidat souverainiste à la présidentielle Nicolas Dupont-Aignan est allé à l'Elysée offrir en cadeau d'anniversaire une paire de lunettes au président pour lui permettre de "voir davantage" les problèmes des Français.


Lundi 6 Mai 2013 - 16:56





Nouveau commentaire :
Twitter