Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 

 






France: le centriste Emmanuel Macron élu président, bat l'extrême droite


Dimanche 7 Mai 2017 modifié le Dimanche 7 Mai 2017 - 21:28

Le centriste pro-européen Emmanuel Macron a remporté dimanche soir l'élection présidentielle française face à son adversaire d'extrême droite Marine Le Pen, devenant à 39 ans le plus jeune président élu à la tête du pays.




France: le centriste Emmanuel Macron élu président, bat l'extrême droite
Inconnu des Français il y a encore trois ans, celui qui se définit comme "et de droite et de gauche" a été élu avec 65,5 à 66,1% des voix, selon les premières estimations, contre 33,9 à 34,5% à Marine Le Pen, au terme d'une âpre campagne qui a mis en lumière de profondes fractures en France.

Sévèrement battue, la candidate anti-immigration et anti-euro, 48 ans réalise cependant une performance historique pour l'extrême droite française, avec un scrutin marqué par une forte abstention (entre 25,3 et 27%), selon les estimations des instituts de sondages Ifop et Harris Interactive.

Cette élection à suspense a focalisé l'attention mondiale, du fait de sa valeur de test face aux poussées nationalistes, de ses conséquences pour l'avenir européen, mais aussi de la jeunesse d'un candidat sans grande expérience politique et de son couple atypique avec une femme de 24 ans son aînée.

Jamais élu auparavant, Emmanuel Macron a mené campagne avec son mouvement "En marche!" créé il y a un an sur le thème du renouvellement politique, avec une ligne pro-européenne et un programme libéral, tant en économie que sur les questions de société. Son credo: "Une France ouverte dans une Europe qui protège".

Face à lui, la patronne du parti Front National (FN) a mené l'offensive contre l'Europe, la mondialisation et les "élites". Celle qui se présentait comme la "candidate du peuple" misait sur la vague qui a porté Donald Trump à la Maison Blanche et conduit la Grande-Bretagne à voter pour la sortie de l'Union européenne.

L'ancien banquier, qui avait démissionné en août 2016 du gouvernement socialiste pour se présenter à l'élection suprême, devient le plus jeune président de l'Histoire de France, devant Louis-Napoléon Bonaparte (élu à 40 ans en 1848). Il sera également l'un des chefs d'Etat les plus jeunes au monde.

Il obtient un mandat de cinq ans à la tête d'une des grandes puissances mondiales, détentrice de l'arme nucléaire, membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU et moteur de l'Union européenne.

Après sa victoire spectaculaire sur les partis traditionnels, Emmanuel Macron va devoir maintenant tenter de rassembler une France profondément divisée - l'une urbaine, plutôt favorisée, réformatrice, l'autre plus rurale, déshéritée, séduite par les extrêmes - et s'atteler à des chantiers majeurs: lutte contre un chômage endémique (10%), anti-terrorisme, relance de l'Europe...

Son premier défi, de taille, sera d'obtenir une majorité parlementaire lors des législatives des 11 et 18 juin, indispensable pour pouvoir gouverner et mettre en oeuvre son programme - vaste réforme du droit du travail, réduction des dépenses publiques, renforcement du couple franco-allemand.

Atlasinfo (avec AFP)









Dimanche 7 Mai 2017 - 20:09





Nouveau commentaire :
Twitter