Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




FN : 94 % des adhérents approuvent les nouveaux statuts du parti


Mercredi 29 Juillet 2015 modifié le Mercredi 29 Juillet 2015 - 21:18

La quasi-unanimité des encartés a approuvé la suppression de la présidence d'honneur de Jean-Marie Le Pen. Mais la justice a invalidé le vote.




94 % des adhérents du Front national ont approuvé les nouveaux statuts de leur parti, qui suppriment la présidence d'honneur, lors d'un vote postal clos le 10 juillet et rendu public mercredi par le FN, au lendemain de la confirmation par la justice de son invalidité. "Jean-Marie Le Pen perd aujourd'hui devant ce choix incontestable fait par le peuple du Front national toute légitimité politique à rester président d'honneur. Le fondateur du FN, qui avait appelé à l'abstention, a dénoncé sur son blog une "publication hors la loi et une opération de communication politicienne au pire sens du terme".

Objectif : Régionales

S'acharner à se maintenir, via des artifices juridiques, face à une réalité aussi implacable n'est ni respectable ni raisonnable ; c'est l'essence et l'honneur d'un démocrate que de s'incliner, quel que soit son statut, devant la volonté populaire", affirme le FN dans un communiqué. "La profonde rénovation des statuts du mouvement suscitant un enthousiasme réel et correspondant à une impérieuse nécessité, le Front National étudiera toutes les voies de droit afin de respecter l'expression de la volonté des adhérents", prévient-on également.

Le parti frontiste estime que "ce sont les élections régionales qui doivent maintenant mobiliser prioritairement les forces vives du mouvement. Comme l'ont encore récemment confirmé des enquêtes d'opinion plaçant Marine Le Pen en tête des intentions de vote à l'élection présidentielle de 2017, les Français attendent beaucoup du Front National et placent leurs espoirs de victoire dans les listes qu'il présentera aux élections régionales. Le mouvement est désormais entièrement tourné vers cet objectif essentiel, loin des péripéties juridiques secondaires et des vaines tentatives de parasitage de son action".
Mercredi 29 Juillet 2015 - 20:11

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter