Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Environnement: le Maroc et les Emirats arabes unis signent un mémorandum d’entente


Jeudi 21 Avril 2016 modifié le Vendredi 22 Avril 2016 - 00:47

Le Maroc et les Emirats arabes unis ont signé, jeudi à l’Onu, un mémorandum d’entente qui prévoit un soutien technique au Centre marocain de compétence sur les changements climatiques.




Dans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie de signature, le ministre émirati de l’Environnement, Thani Ahmed Al Zeyoudi s’est dit “honoré” de signer cet accord qui “atteste de la continuité de la coopération entre nos deux pays”.

Le ministre a qualifié de “stratégiques” les relations entre les deux pays, assurant que “nous allons de l’avant dans le domaine de l’environnement pour consolider les efforts de la région arabe”.

S’arrêtant sur la tenue, en novembre prochain à Marrakech, de la 22ème Conférence des parties à la Convention-cadre de l’Onu sur les changements climatiques (COP22), le responsable émirati a assuré du “soutien complet“ de son pays au Maroc pour faire réussir cette conférence.

“Nous souhaitons qu’elle soit encore plus réussie que la Conférence de Paris, ce qui honore non seulement le Maroc mais l’ensemble des pays arabes et de la région”, a-t-il dit.

M. Al Zeyoudi s’est, par ailleurs, dit impressionné par les “efforts pionniers” que déploie le Maroc dans le domaine des énergies renouvelables, notamment la contribution de celles-ci au mix énergétique du Royaume.

“On parle de chiffres considérables en matière d’énergie renouvelable. Ces chiffres attestent de la capacité des pays arabes à faire aboutir la diversification économique et le renforcement de l’usage des énergies renouvelables afin de réaliser les ambitions de nos leaders et de nos peuples”, a-t-il ajouté.

Pour sa part, la ministre déléguée auprès du ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, chargée de l’Environnement, Mme Hakima El Haite s’est réjouie du “soutien soutenu” des Emirats au centre de compétence sur les changements climatiques, notant que ce soutien permettra d’ouvrir l’expertise marocaine sur les pays africains frères et amis.

Elle a fait savoir que les Emirats arabes unis souhaitent devenir un “partenaire d’excellence” de ce centre, se félicitant par là même du “soutien inconditionnel” qu’ils apportent à la COP22 et à sa présidence marocaine.

Et la ministre d’ajouter que compte tenu des relations historiques entre les deux parties, “nous avons décidé d’établir une feuille de route avec le comité COP22 pour asseoir le soutien à cette conférence”.

Les deux pays travaillent ensemble pour programmer un nombre d’activités qui devraient accompagner la COP22, a fait savoir Mme El Haite. “Nous allons surtout travailler ensemble pour monter des initiatives aussi bien d’adaptation que de financement pour aider les différents pays africains, qui en ont le plus besoin, à s’adapter au climat”, a-t-elle souligné.

M. El Haite avait, plus tôt dans la journée, signé un mémorandum d’entente avec le ministère italien de l’Environnement, qui entre dans le cadre de la préparation par le ministère de plusieurs dossiers techniques portant notamment sur les contributions nationales, la communication nationale.

Le texte entérine aussi le soutien financier de l’Italie au Centre de compétence sur les changements climatiques.
Jeudi 21 Avril 2016 - 22:56





Nouveau commentaire :
Twitter