Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Entretien vendredi à Paris du Roi Mohammed VI avec François Hollande


Jeudi 19 Novembre 2015 modifié le Jeudi 19 Novembre 2015 - 23:49

Le Roi Mohammed VI est attendu vendredi à l’Elysée à 16:00 pour un entretien avec le président François Hollande, a appris Atlasinfo de sources diplomatiques françaises.




Le Roi Mohammed a eu un entretien téléphonique avec le président français au lendemain des attentats de vendredi soir qui avaient ciblé Paris et ses abords faisant 132 morts et des dizaines de blessés.

Le souverain était également l’un des premiers à adresser ses condoléances et son soutien à François Hollande et au peuple français.

Dans son message, le Roi avait affirmé avoir appris avec une vive émotion et une profonde tristesse la nouvelle des odieuses attaques terroristes ayant visé plusieurs endroits dans Paris et ses abords. "En cette douloureuse circonstance, Je vous présente et à travers vous, aux familles des innocentes victimes de ces actes criminels et à l'ensemble du peuple français, mes condoléances les plus attristées, et vous prie de bien vouloir transmettre aux blessés ms souhaits sincères de prompt rétablissement".

"Je tiens également, au nom du peuple marocain et en mon nom personnel, à condamner avec la plus grande vigueur ces actes terroristes abjects, et à vous assurer de toute notre solidarité et de notre soutien dans cette épreuve", avait-il ajouté.

Les services de renseignement marocain ont également fourni à leurs homologues français des informations cruciales à la suite de ces attentats afin de localiser les terroristes.

Selon plusieurs médias français étrangers, le Maroc a aidé la France à localiser les terroristes retranchés à Saint-Denis, une banlieue du nord de la capitale et ont alerté sur la présence à Paris du jihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attentats de Paris, lequel a trouvé la mort dans l'assaut lancé mercredi à à 04:30 du matin par les forces françaises à Saint-Denis.

Ce jeudi, le ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a affirmé que c’est un pays non européen qui a donné cette alerte, mais sans préciser lequel, déplorant que la France n'avait reçu aucune information d'un pays européen sur la venue en Europe d'Abdelhamid Abaaoud, qui a joué un "rôle déterminant" dans les attentats du 13 novembre à Paris.



Jeudi 19 Novembre 2015 - 19:38

Par Hasna Daoudi




Nouveau commentaire :
Twitter