Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Elections présidentielle et législatives au Burkina : Les électeurs aux urnes


Dimanche 29 Novembre 2015 modifié le Dimanche 29 Novembre 2015 - 11:16

Les bureaux de vote pour les élections présidentielle et législatives au Burkina Faso ont ouvert dimanche matin sur l'ensemble du territoire national.




Les électeurs sont attendus aujourd'hui aux bureaux de vote pour choisir un nouveau président et les députés et mettre ainsi fin à la Transition, entamée depuis l'insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 qui avait contraint l'ex président Blaisé Compaoré à quitter le pouvoir après 27 ans à la tête du pays.

Les quelque 5.517.015 électeurs, dont 2.610.560 femmes, sont répartis sur 17.898 bureaux de vote.

Au total, 14 candidats sont engagés dans la compétition présidentielle, 81 partis politiques et 18 regroupements d'indépendants sont en lice pour les élections législatives.

Selon la Commission électorale nationale indépendante (CENI), les résultats de ces élections couplées seront proclamés lundi à 18 H (locales et GMT).

Pour assurer des élections transparentes, démocratiques et apaisées, la CENI a accrédité 17.160 observateurs, dont 876 internationaux.

Elle a aussi enregistré 1.719 accréditations au niveau des médias, dont 68 journalistes internationaux.

Un dispositif sécuritaire fort de 25.000 hommes (des personnels de la gendarmerie, de la police nationale, des forces militaires et paramilitaires, en fonction mais aussi à la retraite) a été mis en place par les autorités de la Transition pour la sécurisation du processus électoral.

Les élections couplées, législatives et présidentielle, étaient prévues le 11 octobre dernier mais elles ont été reportées sine die en raison du coup d'Etat raté perpétré le 16 septembre dernier par l'ex-Régiment de sécurité présidentielle (ex-RSP) qui a été dissout récemment.

Ces consultations, les plus ouvertes dans le pays depuis plus de vingt ans, sont jugées cruciales pour l'avenir du Burkina Faso classé parmi les plus pauvres du monde.
Dimanche 29 Novembre 2015 - 11:16





Nouveau commentaire :
Twitter