Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Elections municipales et régionales en Espagne : ouverture des bureaux de vote


Dimanche 24 Mai 2015 modifié le Dimanche 24 Mai 2015 - 10:00

Les bureaux de vote ont ouvert dimanche peu après 09h00 (HL) en Espagne pour élire les conseillers régionaux et municipaux et les maires de villes, dans un scrutin marqué cette année par l'entrée en lice de deux jeunes partis Podemos et Ciudadanos, qui peuvent mettre fin au bipartisme en place depuis plus de 30 ans dans ce pays.




Plus de 35 millions d'électeurs, sur 46,5 millions d'habitants, dont 34 millions d'Espagnols, 440.000 citoyens de l'Union européenne et 22.700 ressortissants d'autres pays, sont appelés aux urnes pour élire 8.122 maires, 67.460 élus locaux et 802 députés régionaux. Les bureaux de vote resteront ouverts jusqu'à 20h00. Les élections se dérouleront dans 13 régions espagnoles, avait indiqué samedi lors d'un point de presse à Madrid la secrétaire d'Etat espagnole chargée de Communication, Carmen Martinez de Castro. A l'exception des régions de la Catalogne, du Pays Basque, de Galice et d'Andalousie, toutes les autres régions espagnoles verront la tenue de ces échéances régionales, a ajouté la responsable espagnole.

Les résultats officiels seront communiqués à partir de 22h30 (HL), par la vice-présidente du gouvernement Soraya Saenz de Santamaria et le ministre de l'intérieur, Jorge Fernandez Diaz. Le scrutin de dimanche intervient dans un contexte marqué par l'apparition de nouveaux jeunes partis politiques à savoir Podemos, allié du parti grec "Syriza", et Ciudadanos, de centre-droit, deux formations fondées par des jeunes, le professeur de sciences politiques à Madrid Pablo Iglesias et l'avocat de Barcelone Albert Rivera. Ces deux jeunes partis peuvent changer la donne ce dimanche, et ce à quelques mois de la tenue des élections législatives prévues en fin d'année.

Les différents sondages réalisés dans le pays prédisent un nouveau revers au bipartisme qui a marqué la vie politique en Espagne depuis la Transition, favorisant ainsi l'émergence d'un nouveau paysage politique plus complexe. Selon les enquêtes d'opinion, les deux partis "traditionnels" du pays, le Parti populaire (PP, au pouvoir à Madrid) et le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE, opposition) cumuleront 47 % des intentions de vote, contre près de 80 % en 2011.

Il s'agit des dixièmes élections à se tenir en Espagne depuis le rétablissement de la démocratie en 1978. Les premières élections municipales avaient eu lieu le 3 avril 1979 alors que les dernières s'étaient tenues le 22 mai 2011.
Dimanche 24 Mai 2015 - 09:56





Nouveau commentaire :
Twitter