Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Des armes françaises parachutées aux rebelles libyens ?


Mercredi 29 Juin 2011 modifié le Mercredi 29 Juin 2011 - 13:55

C’est le Figaro qui l’affirme : la France a procédé, ces dernières semaines, à des parachutages d’armes dans la région du Djebel Nafusa, au sud de Tripoli. Paris ne confirme évidemment pas...




Des armes françaises parachutées aux rebelles libyens ?
C’est une région montagneuse, à quelques dizaines de kilomètres au sud de la capitale libyenne, Tripoli. Le Djebel Nefousa. Très loin de Misrata, le fief des rebelles. C’est là que la France a procédé, ces dernières semaines, à des parachutages d’armes à destination des rebelles : “lance-roquettes, fusils d’assaut, mitrailleuses et surtout missiles antichars Milan”. Du moins, si l’on en croit les informations du Figaro du jour. Des informations qui ne seront jamais confirmées officiellement, évidemment...

L’idée, écrit le journal, est de faire la jonction avec l’opposition dormante dans la capitale - et provoquer un soulèvement de Tripoli qui renverserait Kadhafi.

D’ici là, ces envois d’armes ont permis - toujours selon le Figaro - de sécuriser une vaste zone, de la frontière tunisienne jusqu’aux abords de Gharian, à une soixantaine de kilomètres au sud de Tripoli.
Mais les rebelles ne sont pas encore descendus du plateau...

C’est la première fois que la France s’implique directement dans le conflit - sans même l’aide de ses alliés. Jusque-là, les armes provenaient du Qatar et d’autres émirats du Golfe ; et transitaient par Benghazi, puis par Misrata.
L’idée est, bien sûr, d’éviter un enlisement du conflit.
Mercredi 29 Juin 2011 - 13:50

(Avec Le Figaro)




Nouveau commentaire :
Twitter