Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Conférence internationale sur l'Islam et la Paix : vers la création d'un fonds de prévoyance pour la paix et la stabilité


Jeudi 30 Juillet 2015 modifié le Jeudi 30 Juillet 2015 - 14:12

Les participants à la conférence internationale sur l'Islam et la Paix ont adopté, mercredi à Dakar, une série de résolutions portant notamment sur la création d'un fonds de prévoyance pour la paix et la stabilité.




Les participants à la conférence internationale sur l'Islam et la Paix ont adopté, mercredi à Dakar, une série de résolutions portant notamment sur la création d'un fonds de prévoyance pour la paix et la stabilité. Ce fonds, qui sera opérationnel en 2016, aura pour mission d'appuyer la diffusion du message de paix entre les hommes par l'éducation, soulignent les panélistes dans une résolution entérinée à l'issue des travaux de la conférence placée sous le Haut patronage du Roi Mohammed VI, et la présidence effective du chef de l'Etat sénégalais, Macky Sall.

Tenant compte des messages forts délivrés par les parrainages du Roi Mohammed VI et du président Macky Sall, la conférence préconise également la mise sur pied d'un Comité de veille, d'alerte et de médiation internationale en vue de la prévention des conflits, de la fortification du vivre ensemble et de la résolution durable des litiges. Ce comité devra comporter en son sein des personnalités religieuses de notoriété internationale et d'influence transfrontalière, des chercheurs et universitaires, des organisations de la société civile en plus des décideurs politiques.

Les participants ont, en outre, approuvé l'institution du Prix Cheikh Ibrahima Niass pour la paix mondiale, et adopté un document baptisé "Déclaration de Dakar" dans lequel ils confirment leur engagement à militer en faveur d'un monde de paix, de solidarité, de justice sociale, d'équité et de bonne gouvernance, exhortant la communauté internationale à poursuivre les actions en vue d'éradiquer la pauvreté et les inégalités.

"Constatant les liens entre la pauvreté, les inégalités et la violence, nous exhortons les Etats et les organisations internationales à poursuivre inlassablement les efforts en vue d'éradiquer ce fléau et d'œuvrer pour l'entre-aide", soulignent les participants, notant que l'Islam, qui est une religion de paix et de progrès, "ne saurait accepter les multiples atrocités faites en son nom ni cautionner les actes de terrorisme et d'extrémisme sous quelque forme que ce soit".

Ils appellent dans ce sens les chefs d'Etat et de gouvernement ainsi que les institutions internationales à contribuer activement à la mise en place et au fonctionnement d'un Fonds dit de paix et de stabilité qui sera alimenté entre autres par la "Zakat" collectée à l'échelle internationale et redistribuée au niveau mondial selon les principes de bonne gouvernance.

"Nous convenons de la nécessité de prévoir les conflits et en conséquence appelons à la mise en place d'un Agenda pour la paix mondiale durable assorti de l'Agenda Post 2015 en faveur des Objectifs pour le développement durable (ODD)", poursuit le document, invitant les femmes et les jeunes à s'engager davantage dans le combat contre la violence, l'intolérance, l'injustice et la discrimination négative.

La Déclaration appelle également tous les acteurs épris de justice à collaborer ensemble pour mettre en œuvre tous les moyens convenables en vue d'"arrêter d'urgence" l'effusion de sang notamment en Palestine, en Somalie, au Nigéria, en Irak et au Mali.

S'exprimant à la séance de clôture, le ministre de l'Intérieur et de la sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, a souligné que la conférence revêt une grande importance pour le Sénégal et le monde musulman en ce sens qu'elle contribuera à faire comprendre que l'Islam est une religion bâtie sur des valeurs humanistes, appelant à rendre audible la voix de la paix et de la fraternité.

La conférence de Dakar, qui a démarré ses travaux mardi, a été marquée par la participation de quelque 500 invités, dont de hautes personnalités venues du monde entier pour un dialogue multiconfessionnel et multiculturel sur la paix.

La conférence, placée sous le thème "Contribution de l'Islam à l'avènement d'une paix mondiale durable", est organisée par le programme "Initiative de Médina Baye pour la Paix", à travers l'association "Jamhiyatu Ansaarud-Dîn du Sénégal" (JAD), avec le soutien du gouvernement sénégalais.
Jeudi 30 Juillet 2015 - 10:24





Nouveau commentaire :
Twitter