Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Clostridium difficile 027 : une bactérie mutante inquiète la ville de Marseille


Samedi 5 Octobre 2013 modifié le Samedi 5 Octobre 2013 - 08:38

Une souche mutante de la bactérie «Clostridium difficile 027» inquiète le sud de la France, notamment Marseille. Trois patients sont déjà morts. Le germe provoque de fortes diarrhées




Clostridium difficile 027 : une bactérie mutante inquiète la ville de Marseille
Les autorités sanitaires du sud de la France sont sur le qui-vive. La raison? Une bactérie qui a déjà fait trois morts à Marseille, selon le journal La Provence. Ce germe est une souche mutante de la bactérie «Clostridium difficile 027».

Détectée depuis mars 2013 dans plusieurs établissements sanitaires et médico-sociaux des Bouches-du-Rhône, cette bactérie «présente un caractère plus sévère que la souche originelle», a expliqué l’Agence Régionale de Santé (ARS) dans un communiqué. Les patients souffrent de fortes diarrhées, accompagnées de crampes abdominales et de fièvre.

Selon l'ARS, 41 personnes ont été contaminées dans les Bouches-du-Rhône. L’infection a en outre été identifiée dans 6 établissements sanitaires et médicosociaux du département accueillant des personnes âgées. C'est là qu'elle a tué trois patients.

Le «Clostridium difficile 027» est apparu dans les années 2000 aux États-Unis avant de gagner l'Europe. La contamination se fait par voie oro-fécale et la bactérie se transmet de personne à personne via le toucher ou à partir de l’environnement contaminé, explique de son côté le magazine Science et avenir.

Le site rappelle que le germe ne frappe pas au hasard. Il est particulièrement dangereux chez les personnes âgées qui ont été traitées par antibiotiques. Des traitements qui altèrent la flore intestinale et qui laissent ainsi le champ libre à la bactérie. Heureusement, pour l'instant l'infection est facile à diagnostiquer via une analyse des selles.
Samedi 5 Octobre 2013 - 08:28

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter