Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





COP 21 : le Roi visite les pavillons du Maroc et de la COP22


Lundi 30 Novembre 2015 modifié le Lundi 30 Novembre 2015 - 21:37




Le Roi Mohammed VI a visité lundi les pavillons du Maroc et de la COP 22, aménagés sur le site de la Conférence des Nations unies sur le climat (COP 21) qui se tient du 30 novembre au 11 décembre au Bourget, en région parisienne.

A cette occasion, des explications lui ont été fournies par la ministre déléguée chargée de l'Environnement Hakima El Haité sur les objectifs et les espaces des deux pavillons.

Le pavillon de la délégation marocaine a pour objectifs de communiquer, valoriser et informer sur la participation du Maroc à la COP 21, de mettre en avant la politique marocaine en faveur du développement durable notamment par la programmation de side-events et de réunions pendant toute la durée de la conférence de Paris.

Ce pavillon comprend des espaces VIP, des bureaux, une salle de réunion, un espace de rencontres et un espace side-event.

Quant au stand de la COP 22, il a pour objectifs de communiquer, valoriser et informer sur l'organisation à venir de cette conférence à Marrakech en 2016, ainsi que de présenter le Maroc en tant que pays hôte et organisateur de la COP 22. Il vise aussi à donner des réponses aux questions des participants, notamment en termes de logistique et programme prévisionnel. A l'intérieur de ce pavillon est déployé un grand écran support d'une programmation vidéo mettant à l'honneur la contribution du Royaume à lutter contre le changement climatique.

Le Roi avait pris part auparavnt à la séance d'ouverture de la COP 21.

Dans une allocution, le souverain a souligné que la COP 21 offre l'opportunité de consolider un instrument juridique global, opérationnel, équilibré et universel, qui permettra de limiter le réchauffement climatique en deçà de deux degrés Celsius et de tendre vers une économie décarbonée.


Lundi 30 Novembre 2015 - 15:29





Nouveau commentaire :
Twitter