Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




CFCM: il n'y a "pas de vote musulman" (Moussaoui )


Jeudi 9 Février 2012 modifié le Jeudi 9 Février 2012 - 11:36




CFCM:  il n'y a "pas de vote musulman" (Moussaoui )
Interrogé jeudi sur l'existence d'un vote musulman pour la présidentielle, le président du Conseil français du culte musulman, Mohamed Moussaoui, a répondu par la négative jeudi sur Europe 1.

"Je ne pense pas qu'il y ait un vote musulman. La communauté musulmane est traversée par tous les courants politiques qui traversent la communauté nationale", a insisté Mohamed Moussaoui en précisant donc qu'il n'y aurait pas de consigne de vote.

"Nous sommes une instance représentative du culte musulman, nous n'avons pas de consigne à donner à nos concitoyens. Nous respectons leurs choix politiques. Ça ne fait pas partie de nos prérogatives. Je pense que dans un Etat laïc, les instances représentatives d'un culte doivent laisser les citoyens libres de leur choix ", a-t-il conclu.

Le président du Conseil français du culte musulman, Mohammed Moussaoui, a par ailleurs affirmé que les musulmans de France étaient inquiets de l'avancée des idées du Front National.

"Il y a une minorité de personnes qui essaient d'empoisonner la vie de nos concitoyens. Les actes anti-musulmans ont augmenté cette année de presque 30%. Ces actes anti-musulmans se traduisent notamment par des profanations de mosquées", a répondu le président du CFCM à propos de la montée du racisme en France.

"Je pense que dans un État de droit, tous les citoyens doivent se sentir en sécurité, protégés, respectés", a ajouté Mohammed Moussaoui. Ce dernier a poursuivi : "ce qui nous inquiète c'est que les idées de ce parti (le FN NDLR) prennent de l'ampleur et traversent notre société, notre pays. Les sondages envoient quelques messages alarmants dans la mesure où le candidat de ce parti se voit accordé quelques pourcentages".

Sur la polémique après les déclarations du ministre de l'Intérieur Claude Guéant sur les civilisations "qui ne se valent" avec des exemples sur le voile intégrale ou les prières de rue, le ministre de l'Intérieur a assuré dans cette lettre adressée à Mohammed Moussaoui que son discours ne visait pas les "concitoyens de confession musulmane qui respectent et adhèrent pleinement aux valeurs de la République".

"Nous lui avons demandé de rassurer les musulmans de France qui se sont sentis visés par des interprétations de ses propos. En retour, il nous a précisé qu'il ne visait aucune culture particulière et certainement pas les citoyens de confession musulmane", a ajouté Mohammed Moussaoui.

Quant à l'éventuelle existence d'une éventuelle hiérarchie des civilisations, le président du CFCM est clair. "Toutes les civilisations ont apporté quelque chose à l'avancée de l'humanité. Il est difficile de hiérarchiser ou de classer les civilisations. Chacune apporte avec ses spécificités quelque chose à l'humanité", a-t-il conclu.


Jeudi 9 Février 2012 - 09:04





Nouveau commentaire :
Twitter