Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Benkirane: inconcevable que la France et l'Allemagne fassent la paix et pas le Maroc et l'Algérie


Jeudi 26 Juillet 2012 modifié le Jeudi 26 Juillet 2012 - 22:49




Benkirane: inconcevable que la France et l'Allemagne fassent la paix et pas le Maroc et l'Algérie
Le prochain sommet maghrébin sera formel tant que les frontières maroco-algériennes restent fermées, a affirmé le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, dans un entretien publié jeudi sur les colonnes du quotidien Attajdid, estimant que les conditions ne sont pas réunies pour la tenue de cette réunion de haut niveau.

"Les peuples marocain et algérien sont unis par des liens d'amitié et de fraternité mais il est désolant que la direction algérienne soit d'un autre avis sur la question de notre intégrité territoriale", a souligné M. Benkirane, allusion faite à la position d'Alger et son rejet de toutes les propositions marocaines pour un règlement politique à la question du Sahara.

Selon M. Benkirane, le Maroc mise dans sa politique avec l'Algérie, sur l'avenir et l'histoire. "En définitive, a-t-il dit, il est inconcevable que la France et l'Allemagne fassent la paix et que la tension persiste entre le Maroc et l'Algérie".

"Il est impensable que la France et l'Allemagne se soient réconciliées et que l'Algérie soit en situation d'adversité vis-à-vis du Maroc", a encore martelé M. Benkirane.

La Tunisie doit en principe accueillir le prochain sommet maghrébin en octobre 2012, qui devra relancer l'UMA, une institution quasiment moribonde depuis sa création en 1989.

La réactivation de l'UMA est intervenue au lendemain du Printemps arabe grâce au rapprochement entre les capitales de cette entité, y compris entre Rabat et Alger malgré la persistance de contentieux.

Le dernier sommet maghrébin remonte à 1994. L'UMA qui regroupe le Maroc, la Tunisie, la Libye, l'Algérie et la Mauritanie, vise notamment à créer une zone de libre échange.

Ses objectifs sont toutefois restés lettre morte en raison de différends entre ses membres, particulièrement la question du Sahara, ainsi que la fermeture des frontières terrestres entre le Maroc et l'Algérie.

Jeudi 26 Juillet 2012 - 18:51





Nouveau commentaire :
Twitter