Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





André Azoulay à Bordeaux : "La lutte contre l'antisémitisme est indissociable de celle contre l'islamophobie"


Vendredi 27 Février 2015 modifié le Samedi 28 Février 2015 - 00:30

La lutte contre l'antisémitisme est indissociable de celle contre l'islamophobie, a affirmé, jeudi soir à Bordeaux M. André Azoulay, Conseiller du Roi du Maroc.




André Azoulay à Bordeaux
André Azoulay à Bordeaux
Intervenant lors d'une conférence sur le thème "Apprendre à vivre ensemble" organisée par l'association des 2 Rives en collaboration avec la section de l'Aquitaine du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), M. Azoulay a souligné qu'il est inacceptable de laisser une minorité d'extrémistes prendre en otage l'islam et l'associer à la violence.

Il a, dans ce sens, appelé à mettre fin à la politisation de la religion et à son utilisation pour justifier le terrorisme et les assassinats.

M. Azoulay a également souligné l'importance de l'attachement collectif à l'espace de citoyenneté partagée et à la liberté et l'égalité, dans le cadre du respect mutuel et de l'adhésion aux valeurs de la pluralité, de la diversité et de la modernité.

Ces valeurs permettant le vivre ensemble nécessitent de combler le fossé entre l'Europe et le monde musulman de façon à contribuer à l'échange des connaissances et des cultures, a ajouté M. Azoulay, plaidant en outre pour une mobilisation des deux côtés pour connaitre l'héritage et la culture de l'autre.


Le maire de la ville de Bordeaux et ancien Premier ministre français, Alain Juppé
Le maire de la ville de Bordeaux et ancien Premier ministre français, Alain Juppé
Pour sa part, le maire de la ville de Bordeaux et ancien Premier ministre français, Alain Juppé, a mis l'accent sur l'importance de la cohabitation et du dialogue entre les religions et les cultures pour promouvoir les valeurs du vivre ensemble et encourager la connaissance mutuelle.

Dans ce sens, M. Juppé s'est demandé comment un Français musulman peut comprendre et interagir avec un Français chrétien sans connaitre l'histoire de l'église, et comment ce dernier peut coexister avec son compatriote musulman tout en ignorant l'histoire et les valeurs de l'islam. Il a, en outre, appelé à rejeter la violence et à refuser toutes les expressions de la haine et de l'obscurantisme.

La conférence, animée par le politologue Jean Petaux, a aussi mis la lumière sur les liens privilégiés et historiques entre la ville de Bordeaux et le Maroc.

Vendredi 27 Février 2015 - 16:47





Nouveau commentaire :
Twitter