Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Algérie: Amar Saadani parle de la santé de Bouteflika, du DRS et de la future Constitution


Samedi 20 Décembre 2014 modifié le Dimanche 21 Décembre 2014 - 11:48

Le SG du FLN, Amar Saadani, tente de rassurer quant à l’état de santé du président Bouteflika. « Les capacités motrices du président sont réduites en raison de l'accident vasculaires cérébrale ( qu’il a subi en avril 2013 ndrl) mais il continue à diriger le pays avec ses facultés mentales et cognitives qui demeurent intactes », a déclaré Saadani, hier vendredi, à l’agence Reuters.




Amar Saadani, secrétaire général du FLN
Amar Saadani, secrétaire général du FLN
Saadani a tenu à répondre aux voix de l’opposition algérienne qui appellent à l’application de l’article 88 de la Constitution, portant déclaration de l’état d’empêchement du président en cas de maladie grave. « Le peuple algérien a voté pour Bouteflika en sachant que ses capacités motrices sont réduites », a-t-il dit.

La semaine dernière, des médias dont Maghreb confidentiel et El Watan ont rapporté que Bouteflika a été transférée en urgence vers un hôpital parisien. Un mois auparavant il avait été hospitalisé dans une clinique à Grenoble (France). Ce déplacement a été confirmé plus tard par le premier ministre Abdelmalek Sellal.

Interrogé sur un probable remaniement ministériel, Amar Saadani a exprimé, encore une fois, son souhait de voir le prochain premier ministre sortir des rangs de son parti, le FLN.

La future Constitution qui sera « rédigée en 2015 ne contient aucun article qui interdit aux services de renseignements (DRS) de s’impliquer dans la vie politique », a indiqué Amar Saadani en réponse aux questions écrites de Reuters.
Samedi 20 Décembre 2014 - 20:35

Source ElWatan




Nouveau commentaire :
Twitter