Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Alerte à l'ouragan Irene sur la côte est des Etats-Unis


Vendredi 26 Août 2011 modifié le Vendredi 26 Août 2011 - 21:27




Alerte à l'ouragan Irene sur la côte est des Etats-Unis
Le cyclone Irene, en catégorie 2 avec des vents soutenus de 170km/h, se dirigeait droit vendredi sur la côte Est des Etats-Unis, où des millions d'habitants étaient en alerte, de la Caroline du Nord au New Hampshire, à Washington, Baltimore, Philadelphie, New York et Boston.

Le maire de New York Michael Bloomberg a ordonné aux habitants d'évacuer les quartiers de basse altitude. Et les transports en commun seront fermés samedi.

Après avoir fait d'importants dégâts sur l'archipel des Bahamas, le cyclone devait atteindre samedi matin les cô tes de Caroline du Nord, selon les prévisions du Centre national des ouragans (NHC). Il devrait ensuite longer la cô te est des Etats-Unis, donnant de très fortes pluies de la Virginie à New York, avant de s'affaiblir et toucher la Nouvelle-Angleterre. Les régions les plus touchées pourraient recevoir jusqu'à 250mm (litres au mètre carré) de pluie.

Des évacuations ont déjà eu lieu en Caroline du Nord, où le gouverneur a décrété l'état d'urgence, tandis que d'autres habitants se barricadaient chez eux. Le président Barack Obama, qui écourtait ses vacances sur l'île de Martha's Vineyard (Massachusetts) et devait regagner vendredi Washington, a enjoint aux habitants des régions concernées de prendre au sérieux la menace.

"Je ne le soulignerai jamais assez: si vous vous trouvez sur la trajectoire prévue de cet ouragan, vous devez prendre des précautions, dès maintenant (...) Il vous faut écouter les consignes de vos responsables locaux et s'ils vous donnent un ordre d'évacuation, s'il vous plaît, suivez-le", a souligné le chef de la Maison Blanche.

A 11h vendredi (17h en France, 15h gmt), le centre de l'ouragan se trouvait à 530km au sud-sud ouest de Cap Hatteras, en Caroline du Nord, et se déplaçait vers le nord à 22km/h, selon le NHC. Mais les effets de l'ouragan peuvent être ressentis sur des centaines de kilomètres au-delà du centre de la perturbation, souligne le NHC. Des pluies et vents violents commençaient à toucher vendredi la Caroline du Nord.

C'est le premier ouragan important à menacer depuis 2004 la cô te est des Etats-Unis, une des régions les plus peuplées du pays. "Un des mes plus grands cauchemars a toujours été d'avoir un ouragan majeur remontant le long de toute la cô te nord-est", explique Max Mayfield, ancien directeur du NHC.

L'ouragan, dans le pire des cas, pourrait provoquer des milliards de dollars de dégâts, estime Kathleen Tierney, directrice du centre de recherches sur les catastrophes naturelles à l'Université du Colorado. De nombreuses villes, ports, aéroports, autoroutes, lignes de chemin de fer et cultures se trouvent sur la trajectoire du cyclone.

A New York, qui n'a pas été touchée par un ouragan depuis 1985, une partie du métro et d'autres infrastructures en souterrain sont susceptibles d'être inondés, tout comme les deux principaux aéroports de New York, JFK et La Guardia, situés près de la mer. Le maire de la ville, Michael Bloomberg, a ordonné l'évacuation préventive des maisons de retraite et hô pitaux situés dans les parties les plus exposées de la ville, dont Battery Park City dans le bas de Manhattan, Coney Island à Brooklyn, et Far Rockaway dans le Queens, des secteurs en bord de mer.
Vendredi 26 Août 2011 - 21:13

(Avec AP)




Nouveau commentaire :
Twitter