Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Agression à Paris de Marocains par des séparatistes du Polisario


Vendredi 6 Novembre 2015 modifié le Samedi 7 Novembre 2015 - 02:42

Des citoyens marocains brandissant le drapeau national ont été agressés vendredi à Paris par des séparatistes du Polisario lors d’un rassemblement. Il a fallu l’intervention de la police française pour mettre un terme à cette lâche agression physique.




"Nous avons été attaqués physiquement de manière barbare. Ils étaient une trentaine à nous encercler", a déclaré à Atlasinfo l’une des trois victimes, Hicham.

"Nous étions drapés dans des drapeaux marocains. Ils nous ont pris de force nos drapeaux. Nous sommes très choqués parce que non seulement ils nous ont violemment agressé mais on s’est fait voler aussi des objets personnels dont un téléphone portable", a-t-il dénoncé.

"Qu'on soit en France, au Maroc ou ailleurs, nous aimons notre pays et nous défendons notre intégrité territoriale contre ces prédateurs et ces mercenaires", a poursuivi de son côté Youssef qui a été transporté à l'hôpital.

"Sans l'intervention de la police, on aurait été lynché", a-t-il ajouté.

Alors que le Maroc célèbre le 40é anniversaire de la Marche verte et Laayoune s’apprête à accueillir le Roi Mohammed VI pour une visite historique dans les provinces du sud, les séparatistes et leurs mentors algériens sont de plus en plus fébriles ne ratant aucune occasion pour faire de l’agitation stérile et vaine.


Vendredi 6 Novembre 2015 - 18:37

Par Atlasinfo





1.Posté par Samir le 06/11/2015 23:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'espère que la police a embarqué ces terroristes du polisario .. sinon, va y avoir une autre crise diplomatique entre le Maroc et la France

2.Posté par med amine le 07/11/2015 01:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
signe de lâcheté et de désespoir. Ils vont continuer à pourrir dans les camps de la honte à Tindouf. Le Sahara est dans son Maroc, le reste n'est que ....

Nouveau commentaire :
Twitter