Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Affaire Banon-DSK: Hollande va être entendu par la justice


Mardi 19 Juillet 2011 modifié le Mardi 19 Juillet 2011 - 13:49

Tristane Banon et sa mère assurent qu'il était au courant de la tentative de viol dont aurait été victime la jeune femme. François Hollande assure le contraire. Il devra s'expliquer devant les enquêteurs de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne.




Affaire Banon-DSK: Hollande va être entendu par la justice
François Hollande va devoir en dire un peu plus à la justice. Selon une source proche de l'enquête, le candidat à la primaire socialiste va en effet être prochainement entendu par les policiers en charge de l'enquête sur les accusations de tentative de viol portées par Tristane Banon contre Dominique Strauss-Kahn. Selon le Figaro, l'audition devrait avoir lieu début septembre.

"Mettre un terme aux rumeurs"

Tristane Banon accuse DSK d'avoir tenté de la violer en février 2003 dans un appartement du centre de Paris lors d'une rencontre pour un entretien dans le cadre de la préparation de son livre "Erreurs avouées (au masculin)". Et elle assure, comme sa mère Anne Mansouret, que François Hollande était au courant de ce qui se serait passé. L'ancien premier secrétaire du Parti socialiste a très vite affirmé "qu'il n'avait pas connaissance dans le détail" des faits dont parle l'écrivaine, demandant de "mettre un terme aux rumeurs". "Sa mère, Anne Mansouret, avait évoqué un incident qui se serait passé, je n'en savais pas plus", a-t-il précisé. "Moi je n'ai eu qu'une seule attitude par rapport à cet incident supposé : s'il doit y avoir un dépôt de plainte, il doit se faire immédiatement." Il aura fallu attendre huit ans, mais la plainte a été déposée, et les enquêteurs de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne ont donc des questions à poser à François Hollande. Il sera loin d'être le seul.

L'ex-épouse de Dominique Strauss-Kahn, Brigitte Guillemette, marraine de Tristane Banon, a ainsi été entendue comme témoin vendredi dernier par les enquêteurs de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) dans le cadre de cette enquête. Parallèlement, un journaliste d'un site internet ayant travaillé avec Tristane Banon a également été entendu vendredi, a-t-on ajouté de source judiciaire. Anne Mansouret enfin, personnage clé de cette affaire, a elle aussi été entendue. Après son audition, elle avait déclaré à l'AFP avoir donné aux policiers des "éclaircissements sur des éléments qui semblaient contradictoires", ainsi que "le nom d'un certain nombre de protagonistes qui ont joué un rôle" dans l'affaire.

Mardi 19 Juillet 2011 - 08:43





Nouveau commentaire :
Twitter