Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Abdelaziz Bouteflika hospitalisé à Grenoble, selon le Dauphiné Libéré


Vendredi 14 Novembre 2014 modifié le Vendredi 14 Novembre 2014 - 23:10

Le président Bouteflika a préféré Grenoble à Paris. Le journal le Dauphiné Libéré vient de révéler son hospitalisation dans une discrète clinique de Grenoble au lieu du prestigieux hôpital militaire Val-de-Grâce où il avait pris l'habitude de se soigner.




Des forces de l'ordre devant la clinique d’Alembert du Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble
Des forces de l'ordre devant la clinique d’Alembert du Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble
"Le président algérien Abdelaziz Bouteflika est actuellement hospitalisé dans une clinique de Grenoble", rapporte ce vendredi le Dauphiné Libéré, précisant que "M. Bouteflika a été admis en milieu de semaine à la clinique d’Alembert, qui fait partie du Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble".

Selon le journal, "La pathologie pour laquelle a été admis le président algérien n’est pas connue, mais on sait qu’un étage entier de la clinique a été réservé à son usage, très probablement pour des raisons de sécurité".

"Vers 15 heures aujourd’hui, une compagnie de CRS était déployée autour du bâtiment et dans le quartier, a constaté un photographe du Dauphiné Libéré", poursuit le journal, indiquant que la direction du Groupe hospitalier mutualiste n’a pas fait de commentaires. «Nous n’avons rien à dire sur aucun patient », a déclaré un responsable au journal.

Selon France Bleu Isère, si Abdelaziz Bouteflika est à Grenoble, c'est peut-être en raison de la présence du professeur Jacques Monségu. Ce cardiologue travaillait auparavant au Val de Grâce et aurait suivi le président algérien lors de sa précédente hospitalisation à Paris en 2013.

Cette hypothèse n'est pas confirmée par les intéressés. Jacques Monségu est spécialiste des problèmes vasculaires et de cardiologie interventionnelle, notamment des coronarographies. "Joint dans son bureau de Grenoble, il s'est refusé à tout commentaire", indique pour sa part France Info.

Abdelaziz Bouteflika est âgé de 77 ans et a été réélu pour un quatrième mandat le 17 avril dernier. Victime d’ennuis de santé à répétition depuis qu’il avait frôlé la mort à la suite d’un ulcère hémorragique en 2005, le président algérien a notamment été victime d’un accident vasculaire cérébral en avril 2013. A l’été 2013, il a été hospitalisé pendant deux mois et demi en France (au Val de Grâce et aux Invalides).

Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, avait rencontré Abdelaziz Bouteflika lundi en Algérie où il s'est rendu avec le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, pour inaugurer une usine Renault à Oran. Le président algérien "a un petit problème d'élocution, mais du point de vue intellectuel, il fonctionne très bien", avait commenté Laurent Fabius sur BFM TV à la suite de la rencontre.



Vendredi 14 Novembre 2014 - 16:55

Par Lila Taleb




Nouveau commentaire :
Twitter