Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





17ème FMJE à Pretoria: Plusieurs délégations dénoncent les actes de provocation contre le Maroc


Dimanche 19 Décembre 2010 modifié le Lundi 20 Décembre 2010 - 16:46

Plusieurs délégations prenant part au 17ème festival mondial de la jeunesse et des étudiants (FMJE) ont dénoncé vigoureusement, dimanche à Pretoria en Afrique du Sud, les actes de provocation et de harcèlement manifestés par les délégations espagnole et des séparatistes du polisario contre le Maroc.




17ème FMJE à Pretoria: Plusieurs délégations dénoncent les actes de provocation contre le Maroc
Les membres des délégations représentant la Russie, l'Inde, Sri Lanka, Zambie, l'Irak, la Jordanie et l'Egypte ont été unanimes à manifester leur "réprobation et condamnation" des actes provocateurs manifestés durant tous les travaux du festival contre le Maroc.

Ils ont ainsi exprimé, lors d'un workshop consacré à la présentation du plan d'autonomie des provinces du Sud, proposé par le Maroc, leur refus catégorique de toutes les formes d'instrumentalisation de cet évènement à des fins politiques.

Le président de la délégation russe, Igor Makarov, a ainsi pris la parole pour dénoncer, dans les termes les plus virulents, les actes provocateurs et d'offense contre les membres de la délégation marocaine ainsi que l'instrumentalisation de ce festival pour servir d'autres agendas.

La complicité des organisateurs avec les séparatistes détourne l'attention des participants des questions cruciales, telles la lutte contre l'impérialisme et la cause palestinienne, a-t-il dit, dénonçant l'exploitation démagogique de photos d'enfants palestiniens victimes de l'agression israélienne en prétendant qu'il s'agit de victimes des événements de Laayoune.

Pour leur part, des membres des délégations de Zambie, du Sri Lanka et de l'Inde ont assuré avoir découvert de visu le vrai visage des séparatistes qui excellent dans les actes perturbateurs et de provocation, exprimant leur refus de l'instrumentalisation du festival pour faire la propagande des thèses du polisario et porter atteinte à l'intégrité territoriale du Royaume.

Le recours à la force et aux actes de harcèlement et de provocation traduit la bassesse intellectuelle des parties espagnole et du polisario, ainsi que leur incapacité à engager un dialogue constructif, ont-ils soutenu. Ils ont mis à nu, après avoir suivi les explications sur le plan d'autonomie, les thèses fallacieuses et mensongères du polisario. Ils ont également loué le sens patriotique élevé dont a fait montre la délégation marocaine durant tous les travaux du festival ainsi que de leur maturité politique et ouverture d'esprit.

Des membres des délégations espagnole et des séparatistes du Polisario, ont intensifié ce dimanche, les actes de provocation et de harcèlement contre les congressistes marocains, en brandissant une banderole où l'on assimile le Maroc à Israël. Quatre parmi les congressistes marocains (trois femmes et un homme) se sont évanouis des suites de bousculades et échauffourées survenues entre la délégation marocaine et les séparatistes soutenus par la délégation espagnole, rappelle-t-on.



Dimanche 19 Décembre 2010 - 16:51

Atlasinfo (Source MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter