Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Washington, Tokyo et Séoul se réunissent pour évoquer la Corée du Nord


Mercredi 9 Octobre 2019 modifié le Mercredi 9 Octobre 2019 - 08:21




Des représentants américains, japonais et sud-coréens se sont réunis mardi dans la capitale américaine pour discuter de la dénucléarisation de la Corée du Nord, quelques jours après l'interruption des négociations entre Pyongyang et Washington en Suède, selon le département d'Etat.

Le représentant spécial américain pour la Corée du Nord Stephen Biegun a rencontré dans des réunions bilatérales le représentant sud-coréen pour la paix dans la péninsule coréenne Lee Do-hoon, puis le directeur japonais pour les affaires asiatiques et en Océanie, Shigeki Takizaki.

Les trois dirigeants se sont également réunis. Ils ont "réaffirmé l'importance d'une étroite coordination entre Etats-Unis et Corée du Sud, entre Etats-Unis et Japon, ainsi qu'une collaboration trilatérale à propos de la Corée du Nord pour parvenir à une dénucléarisation complète et à une paix durable dans la péninsule coréenne", a indiqué le département d'Etat dans un communiqué.

Les discussions engagées samedi en Suède entre Corée du Nord et Etats-Unis sur le programme nucléaire nord-coréen se sont terminées sur une impasse, Pyongyang accusant Washington d'avoir fait échouer les consultations tandis que les Etats-Unis affirmaient au contraire qu'elles avaient été "bonnes".

La Corée du Nord a quitté la table des négociations en se disant déçue du manque de solutions "nouvelles et créatives" proposées par Washington, qui a de son côté proposé une nouvelle rencontre dans le courant du mois.

Ces pourparlers constituaient la première tentative de renouer le dialogue entre les deux pays depuis l'échec du sommet de Hanoï en février entre le président Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un.

La Corée du Nord a effectué la semaine passée un test de missile balistique mer-sol après avoir déjà multiplié les essais de missiles de courte portée ces derniers mois.
Mercredi 9 Octobre 2019 - 08:20

Atlasinfo (Source afp)




Nouveau commentaire :
Twitter