Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Violente charge du roi d'Arabie saoudite contre l'Iran


Vendredi 31 Mai 2019 modifié le Mercredi 5 Juin 2019 - 10:57




Violente charge du roi d'Arabie saoudite contre l'Iran
Le roi Salmane d'Arabie saoudite s'est livré à une violente charge contre l'Iran devant ses pairs du Golfe et de la Ligue arabe, réunis tôt vendredi dans la ville sainte de la Mecque, dans l'ouest de l'Arabie saoudite, après des attaques qui ont ravivé la tension régionale.

Sabotage de navires à l'entrée du Golfe, attaques contre des installations pétrolières saoudiennes, ingérences dans les affaires de ses voisins et menaces contre l'approvisionnement en pétrole du marché mondial: tels sont les principaux griefs formulés par le souverain saoudien, à la tête d'un royaume sunnite, à l'encontre son grand rival chiite, l'Iran.

Et d'appeler ses partenaires du Conseil de coopération du Golfe (CCG) à se dresser ensemble, en dépit de leurs divisions, contre les "actions criminelles" de l'Iran.

"L'absence d'une réaction ferme et dissuasive face aux actes de sabotage de l'Iran dans la région l'a encouragé à les poursuivre et à les accentuer comme on le constate aujourd'hui", a estimé le souverain saoudien.

"Les récents actes criminels nous obligent à agir avec sérieux pour préserver la sécurité et les acquis du CCG", a-t-il affirmé.

Il a accusé l'Iran de ne pas avoir cessé durant quatre décennies de soutenir "le terrorisme, de nuire à la stabilité de la région et de poursuivre une politique d'expansion".

Dans un communiqué à l'issue de ses travaux, le sommet du CCG a exprimé sa solidarité avec l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis après les récentes attaques.

Il a rappelé l'Iran aux règles de "bon voisinage et de non ingérence dans les affaires d'autrui" et l'a appelé à cesser d'"armer et de financer les milices et les organisations terroristes". De même, le CCG a exhorté l'Iran à cesser ses "menaces de recourir à la violence".

Vendredi 31 Mai 2019 - 01:51

Atlasinfo (avec AFP)




Nouveau commentaire :
Twitter