Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Vidéo : Un Malien sans-papiers qui a sauvé un enfant reçu à l'Elysée


Lundi 28 Mai 2018 modifié le Mardi 29 Mai 2018 - 08:05




Mamoudou Gassama, un jeune Malien sans-papiers devenu un "héros" après avoir sauvé un enfant suspendu dans le vide, est reçu lundi matin par le président Emmanuel Macron, sur fond d'appels à sa régularisation.

Son acte spontané, filmé samedi, a été vu des millions de fois sur les réseaux sociaux où son geste spectaculaire était célébré. En quelques secondes, il a escaladé la façade d'un immeuble parisien pour sauver l'enfant suspendu à une balustrade au 4e étage.

"Je n'ai rien pensé, j'ai pensé à le sauver et Dieu merci je l'ai sauvé", a déclaré avec humilité le jeune homme de 22 ans, interrogé sur BFMTV.

Mamoudou sera reçu dans la matinée à l'Elysée par Emmanuel Macron, a annoncé dimanche soir à l'AFP l'entourage du chef de l'Etat. "Cet acte d'une immense bravoure, fidèle aux valeurs de solidarité de notre République, doit lui ouvrir les portes de notre communauté nationale", a ensuite twitté le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

"Jamais je n'aurai pensé qu'un jour je rencontrerai le président de la République française. Je travaille à Paris, souvent je passe devant l'Elysée, jamais je n'aurai pensé qu'un jour je rentrerai à l'Elysée", a dit ému sur BFMTV Diaby Gassama, le frère du sauveteur, précisant que celui-ci, arrivé en septembre 2017 en France, "vit au foyer et c'est une situation très grave".

Dans un communiqué transmis dimanche soir, SOS Racisme demande "au ministre de l'Intérieur de régulariser la situation de Monsieur Gassama, qui a su faire preuve d'un courage aussi rare qu'admirable". Une pétition en ligne demandant que le jeune homme soit régularisé et décoré par la République française, avait déjà recueilli plus de 5.000 signatures.

Il est environ 20h samedi lorsque les pompiers sont alertés par des passants ayant vu un enfant suspendu dans le vide au quatrième étage d'un immeuble du nord de Paris.

Sur place, ils découvrent qu'un jeune homme a porté secours à l'enfant, âgé de quatre ans. "Par chance, il y avait quelqu'un qui avait une bonne condition physique et qui a eu le courage d'aller chercher l'enfant", ont expliqué les pompiers à l'AFP.

La scène, spectaculaire, a été filmée par des passants ébahis qui s'étaient regroupés en bas de l'immeuble. Sur la vidéo, on voit l'homme escalader à mains nues et en 30 secondes environ quatre balcons de la façade de l'immeuble, pour récupérer l'enfant et le mettre en sécurité.

Diffusée sur les réseaux sociaux, la vidéo est rapidement devenue virale, avec déjà plus de quatre millions de vues dimanche en fin de journée.

" Pourquoi tu as fait ça ? "


"Je lui ai dis +pourquoi tu as fait ça ?+, mais il n'a pas parlé", a raconté Mamoudou sur BFMTV, expliquant n'avoir pas arrêté de "trembler" une fois rentré dans l'appartement.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'enfant s'est retrouvé seul sur le balcon en l'absence de ses parents.

Son père, né en 1981 et sans antécédent judiciaire, a été placé en garde à vue dimanche pour avoir laissé son enfant sans surveillance, a-t-on appris de source judiciaire. Il devait être déféré au tribunal de Paris dimanche soir.

L'enfant, dont la mère n'était pas à Paris au moment des faits, a été placé dans une structure d'accueil.

Les réactions politiques louant le courage du jeune sauveteur affluaient encore lundi matin: un geste "admirable" qui "doit être reconnu et salué", a estimé Eric Ciotti (LR) sur France Inter, se disant "personnellement favorable" à une régularisation du jeune homme, sans-papiers.

Le vice-président du Front national Nicolas Bay s'est, lui, dit d'accord pour le régulariser "en raison de son acte de bravoure" mais en contre-partie de l'expulsion de "l'ensemble des clandestins" de France.

Dimanche soir, la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo avait lancé sur Twitter "un grand bravo à Mamoudou Gassama pour son acte de bravoure", avant de s'entretenir avec lui au téléphone.

La présidente LR (opposition) de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a également réagi sur Twitter: "Hommage et reconnaissance au sauveteur du jeune enfant qui n'a écouté que son courage".
image_9.png image.png  (653.64 Ko)
Lundi 28 Mai 2018 - 10:00

afp




Nouveau commentaire :
Twitter