Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Venezuela: arrestation de 27 militaires impliqués dans la tentative de soulèvement contre Maduro


Mardi 22 Janvier 2019 modifié le Mardi 22 Janvier 2019 - 16:54




Le président de l'Assemblée constituante vénézuélienne, affiliée au régime, Diosdado Cabello, a annoncé l'arrestation de 27 militaires impliqués, lundi, dans la tentative de soulèvement contre le régime du président Nicolas Maduro.

"Pour l'heure, 25 ont été arrêtés sur les lieux" de l'insurrection, dans le nord de Caracas, "et deux ont été arrêtés ailleurs", a déclaré Cabello, en sa qualité de porte-parole du Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV), ont rapporté des médias électroniques locaux.

Le responsable vénézuélien, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse, n’a pas écarté de nouvelles arrestations dans la cadre de cette tentative de rébellion, survenue deux jours avant une manifestation prévue à l'appel de l'opposition pour exiger un gouvernement de transition.

L’Armée avait fait auparavant état de l’arrestation d’un groupe de militaires qui se sont rebellés lundi contre le président vénézuélien Nicolás Maduro.

L'opération a permis de "récupérer des armes volées", a indiqué un communiqué de la Force armée nationale bolivarienne (FANB), ajoutant que les militaires insurgés ont également séquestré quatre soldats en les menaçant de mort.

Les insurgés "subiront tout le poids de la loi", a insisté la même source, selon laquelle les militaires rebelles se sont dirigés vers une caserne de Cotiza, dans le nord de Caracas, où ils ont enregistré une vidéo qu'ils ont fait circuler sur les réseaux sociaux dans laquelle ils ont indiqué ne pas reconnaître le président vénézuélien Nicolas Maduro et appelé la population à les soutenir.

"La FANB rejette catégoriquement ce type d'actes, qui sont certainement motivés par de sombres intérêts de l'extrême droite et qui sont contraires aux règles élémentaires de la discipline militaire", a indiqué le communiqué signé par le ministre de la Défense, Vladimir Padrino López.

Le Parlement vénézuélien, unique institution aux mains de l'opposition, a récemment adopté un texte dans lequel les députés s'engagent à "décréter une loi d'amnistie" pour les "fonctionnaires civils ou militaires qui collaborent (...) pour la restauration de l'ordre constitutionnel".

"Nous nous adressons aux militaires de rangs inférieurs et intermédiaires : brisez la peur", a lancé le président du Parlement, Juan Guaido, depuis l'Assemblée.

Le président Maduro a prêté serment, le 10 janvier, pour un second mandat à la tête du Venezuela, dont la légitimité n’est pas reconnue par les pays de la région et une partie de la communauté internationale notamment les pays membres du Groupe de Lima et les Etats-Unis.
Mardi 22 Janvier 2019 - 01:04

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter