Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Turquie : arrestation du rédacteur en chef du journal d'opposition Cumhuriye


Lundi 31 Octobre 2016 modifié le Mercredi 2 Novembre 2016 - 00:10

La police turque a arrêté lundi le rédacteur en chef et plusieurs journalistes de Cumhuriyet, principal quotidien d'opposition, qui a assuré qu'il lutterait "jusqu'au bout", dans un pays où la presse a été particulièrement visée par les purges menées depuis le putsch avorté de juillet.




Turquie : arrestation du rédacteur en chef du journal d'opposition Cumhuriye
Le journal a annoncé qu'une douzaine de ses dirigeants et journalistes, dont le rédacteur en chef Murat Sabuncu, avaient été interpellés et placés en garde à vue. Au total, 16 mandats d'arrêt ont été délivrés, selon le journal.

Ces arrestations se font dans le cadre d'une enquête pour "activités terroristes" en lien avec le mouvement du prédicateur Fethullah Gülen - accusé d'avoir ourdi le putsch raté - et avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), selon un communiqué du parquet d'Istanbul.

Elles surviennent deux jours après la parution au Journal officiel de décrets annonçant le limogeage de 10.000 fonctionnaires et la fermeture de 15 quotidiens, magazines et agences de presse, basés pour la plupart dans le sud-est à majorité kurde.

Un célèbre journaliste et écrivain turc, Kadri Gürsel, membre de l'organisation mondiale de défense de la presse IPI et chroniqueur à Cumhuriyet, a également été placé en garde à vue. Les policiers ont saisi des ordinateurs et perquisitionné les domiciles de plusieurs journalistes, dont Akin Atalay, président du directoire, du journaliste Güray Oz et du caricaturiste Musa Kart.

Connu pour ses représentations peu flatteuses de M. Erdogan, M. Kart a affirmé n'avoir "rien à cacher, tout ce que j'ai écrit, tout ce que j'ai dessiné, tout est public". "Aujourd'hui, on me place en garde à vue simplement parce que je dessine des caricatures", a-t-il déploré.

(Avec AFP)

Lundi 31 Octobre 2016 - 18:12





Nouveau commentaire :
Twitter