Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Tunisie : trois jihadistes tués par les forces de sécurité


Mercredi 20 Mars 2019 modifié le Mercredi 20 Mars 2019 - 21:48




Tunisie : trois jihadistes tués par les forces de sécurité (Intérieur)
Tunisie : trois jihadistes tués par les forces de sécurité (Intérieur)
Trois jihadistes liés au groupe Etat islamique (EI) ont été abattus par les forces de sécurité tunisiennes, qui ont également saisi des armes lors d'une opération dans la région de Kasserine (centre-ouest), a annoncé mercredi le ministère de l'Intérieur.

Le porte-parole de la Garde nationale Houssemeddine Jebabli a indiqué à l'AFP que les trois jihadistes tués étaient membres du groupe Jund al-Khilafa ("Les soldats du califat"), lié à l'EI.

"Trois terroristes ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi et nous avons saisi des fusils kalachnikov, des ceintures d'explosifs, des grenades, des explosifs et des munitions dans la région du mont Salloum", a-t-il précisé.

Les opérations sécuritaires dans la région se poursuivent, a-t-il ajouté.

Les forces de sécurité tunisiennes mènent régulièrement des opérations de ratissage dans les zones montagneuses frontalières de l'Algérie, pour traquer les jihadistes qui s'y cachent.

Samedi dernier, le centre américain de surveillance des sites jihadistes, SITE, a indiqué que l'EI avait revendiqué le meurtre d'un Tunisien retrouvé décapité le mois dernier dans la région du Mont Mghilla, près de Kasserine.

Les zones montagneuses du centre de la Tunisie sont également un repaire de la branche locale d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), la Phalange Okba Ibn Nafaa.

Les autorités tunisiennes ont évalué à 100 ou 150 le nombre des combattants actifs de ce groupe.

La Tunisie a été confrontée après sa révolution en 2011 à un essor de la mouvance jihadiste, responsable de la mort de plusieurs dizaines de soldats et de policiers, mais aussi de civils et de touristes étrangers.

Même si la situation sécuritaire s'est nettement améliorée, le pays reste sous état d'urgence depuis l'attentat suicide commis en plein Tunis contre la sécurité présidentielle (12 agents tués), en novembre 2015.
Mercredi 20 Mars 2019 - 11:47

afp




Nouveau commentaire :
Twitter