Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Tunis accueille les réunions annuelles du Groupe de la Banque islamique de développement


Vendredi 30 Mars 2018 modifié le Samedi 31 Mars 2018 - 10:57

Les réunions annuelles du Groupe de la Banque islamique de développement (BID), se tiendront du 1er au 5 avril 2018 à Tunis. Cette manifestation, qui se tient sous le haut patronage du Président de la République, sera officiellement ouverte le mercredi 4 avril, par le chef du gouvernement, Youssef Chahed.




Tunis accueille les réunions annuelles du Groupe de la Banque islamique de développement
Cet événement marquant rassemblera plus de 1000 participants venus de l'étranger et de Tunisie, représentant plusieurs institutions et organismes financiers arabes, régionaux et internationaux, ainsi que des experts de divers secteurs économiques. Prendront part également, à ces réunions 57 Ministres de l'économie et des finances des pays membres, annonce le ministère du développement, de l'investissement et de la coopération internationale.

Ces réunions annuelles comportent plusieurs séminaires scientifiques consacrés à l'examen des questions vitales et des défis auxquels les pays membres sont confrontés, tels que la mise en place d'entreprises stratégiques pour la promotion de l'investissement et l'emploi des jeunes; de mécanismes de partenariat permettant de renforcer la recherche et l'innovation, afin d'accroître la valeur ajoutée dans les secteurs productifs, l'examen des moyens d'autonomisation des femmes et du renforcement de leurs capacités et la tenue de séminaires sur le rôle que le numérique et les nouvelles technologies jouent sur le plan du développement durable.

La finance islamique est également, débattue en tant que nouveau mécanisme de financement du développement et de stimulation de l'investissement. D'autres colloques sont prévus pour discuter des défis qui se posent aux pays membres, notamment, la question de l'eau, du changement climatique, etc.

Ces réunions annuelles marqueront aussi, le dixième anniversaire du lancement de la Société islamique internationale pour le financement du commerce (SIFC), l'une des institutions du Groupe de la BID, à l'occasion duquel un important séminaire sur le secteur privé sera organisé.

Dans cette veine, une première conférence de presse se tiendra le lundi 2 avril sous la direction du Président du Groupe, Bandar Hajjar, et du Gouverneur pour la Tunisie (pays hôte) et Ministre du développement, de l'investissement et de la coopération internationale, Zied Ladhari, au cours de laquelle un rapport sur les activités et futurs programmes du Groupe sera présenté.

Le jeudi 5 avril, une cérémonie sera organisée pour la signature d'un nombre d'accords financiers entre la BID et certains Etats membres, dont la Tunisie.

Une autre conférence de presse sera, également, organisée le 5 avril, à la clôture des réunions, afin de présenter les conclusions, recommandations et suggestions qui en sont issues.

Il convient de noter que la BID a amorcé ses activités en 1975 et compte actuellement, 57 Etats membres. Son siège est situé à Jeddah, au Royaume d'Arabie saoudite, et a pour mission de soutenir le développement économique et social des Etats membres.

Le Groupe de la BID comprend six institutions, à savoir, la Société islamique internationale pour le financement du commerce (SIFC), la Société islamique d'assurance à l'investissement et aux crédits à l'exportation (ICIEC), la Société islamique pour le développement du secteur privé (SID), le Fonds de solidarité islamique pour le développemen t(FSID) et l'Institut islamique de recherche et de formation.

Depuis sa création, la BID a financé 8195 projets de développement, dans divers pays membres, soit environ 125 milliards $US, portant sur de nombreux secteurs vitaux, en particulier celui des infrastructures.

La Tunisie entretient des relations étroites et diversifiées avec la BID, qui a contribué au financement de plus de 35 projets d'une valeur d'environ 3,5 milliards de dinarscomprenant, en particulier, l'énergie, les infrastructures et le développement humain, ainsi qu'une assistance technique d'une valeur de 24 millions de dinars.

TAP
Vendredi 30 Mars 2018 - 13:10





Nouveau commentaire :
Twitter