Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Syrie: atteinte d'un cancer, l'épouse du président Assad opérée


Dimanche 27 Janvier 2019 modifié le Dimanche 27 Janvier 2019 - 23:51

L'épouse du président syrien Bachar al-Assad, qui souffre d'un cancer du sein, a été opérée dans un hôpital militaire de Damas, a annoncé dimanche la présidence syrienne, se félicitant du "succès" de l'opération.




Syrie: atteinte d'un cancer, l'épouse du président Assad opérée
En août, la présidence avait dévoilé qu'un cancer du sein "à un stade précoce" avait été diagnostiqué chez Asma al-Assad, âgée de 43 ans. Elle avait débuté dans la foulée un traitement "préliminaire".

"La (Première) dame Asma al-Assad poursuit son traitement contre une tumeur maligne et a subi une opération chirurgicale du sein couronnée de succès à l'hôpital militaire de Damas", est-il précisé sur les comptes officiels de la présidence sur les réseaux sociaux.

Mère de trois enfants, deux garçons et une fille, Asma al-Assad a étudié et travaillé au Royaume-Uni.

Depuis l'annonce de son cancer, les comptes de la présidence la montrent souvent avec un foulard noué sur la tête, rendant visite à des enfants atteints de cancer, des blessés de guerre ou des orphelins, quand elle ne participe pas à des évènements caritatifs.

Samedi, la présidence avait publié des photos la montrant en déplacement chez plusieurs soldats blessés de l'armée syrienne.

Qualifiée de "Rose du désert" par le magazine américain Vogue et de "lumière" par un hebdomadaire français avant le déclenchement de la guerre en 2011, Asma al-Assad a ensuite été vivement critiquée pour son silence face à la répression sanglante des manifestations prodémocratie puis de la rébellion par le régime de son mari.

Déclenché en 2011, le conflit en Syrie s'est complexifié au fil des ans avec l'implication de pays étrangers et de groupes jihadistes. Il a fait plus de 360.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.
Dimanche 27 Janvier 2019 - 21:40

afp




Nouveau commentaire :
Twitter