Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Shutdown: Donald Trump qualifie Nancy Pelosi de "psychorigide"


Samedi 2 Février 2019 modifié le Dimanche 3 Février 2019 - 19:38




Shutdown: Donald Trump qualifie Nancy Pelosi de "psychorigide"
Le Président américain Donald Trump a qualifié la présidente de la chambre des représentants, Nancy Pelosi, de "psychorigide" lors des 35 jours qu'avaient duré les négociations autour de la fermeture partielle du gouvernement fédéral et de la construction, tant voulue par le chef de l'exécutif US, du mur à la frontière avec le Mexique, rapporte samedi les médias américains.

Le Président Trump a fait cette remarque dans une interview avec la chaîne de télévision CBS, dont des extraits seront diffusés, à une heure de grande écoute dimanche, lors de la finale du Super Bowl et ce, à quelques jours de son discours sur l’Etat de l’union. "Je pense qu’elle a été intraitable, ce qui est était attendu en soi, mais je pense que sa posture dessert notre pays", a affirmé le Président Trump.

Pelosi et le camp démocrate s’obstinent toujours à refuser au locataire de la Maison Blanche les 5,7 milliards de dollars qu’il exige pour la construction du mur à la frontière avec le Mexique, une promesse de campagne qu’il tient à concrétiser pour satisfaire sa base électorale.

Il convient de souligner que le leader de la majorité républicaine au sénat, Mitch McConnell, avait en privé conseillé, cette semaine, le Président Trump d'adopter une posture plus prudente eu égard aux conséquences d’une déclaration éventuelle de l’état d’urgence nationale, une démarche qui lui permettrait certes de contourner le congrès pour disposer des fonds nécessaires à la construction du mur, mais qui risque d’être contre-productive et de diviser le camp du Parti Républicain.

McConnell a expliqué au Président que le congrès pourrait en fin de compte adopter une résolution condamnant la déclaration de l’état d’urgence, ce qui forcerait Donald Trump, note le Washington Post, à opposer son premier veto pour contrer l’opposition de son propre camp.

Le leader de la majorité GOP au sénat a fait part de ce message lors d’une rencontre, mardi dernier, en tête-à-tête à la Maison Blanche avec le Président, révèle la publication US, ajoutant que les conseils de McConnell au locataire de la Maison Blanche interviennent sur fond de préoccupations grandissantes au sein du GOP concernant les répercussions de l’état d’urgence nationale.
Samedi 2 Février 2019 - 18:18

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter