Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Saad Lamjarred entendu dans une nouvelle affaire d’agression sexuelle


Jeudi 23 Février 2017 modifié le Jeudi 23 Février 2017 - 23:19

Saad Lamjarred, la star marocaine de la chanson, incarcéré à Fleury-Mérogis depuis octobre dernier, a été entendu dans une nouvelle affaire d’agression sexuelle.




In­car­céré de­puis oc­tobre der­nier à la pri­son de Fleury-Mé­ro­gis (Es­sonne), sus­pecté de viol et de vio­lences vo­lon­taires, Saad Lam­jar­red, la mé­gas­tar Marocaine de la chan­son a été ré­cem­ment ex­trait de sa cel­lule pour être au­di­tionné dans une nou­velle af­faire de viol pré­sumé, rapporte jeudi Le Parisien..

Selon les in­for­ma­tions du Parisien, le chanteur marocain de 31 ans a été en­tendu, le 14 fé­vrier der­nier, par les en­quê­teurs du 1 er dis­trict de po­lice ju­di­ciaire (DPJ). Ils sont venus re­cueillir ses dé­cla­ra­tions après le dépôt, en no­vembre der­nier, d’une plainte par une jeune femme de 28 ans.

« La vic­time, de na­tio­na­lité franco-Marocaine, do­mi­ci­liée en France a in­di­qué avoir été abu­sée par le cé­lèbre chan­teur au prin­temps 2015 alors qu’elle se trou­vait en va­cances à Ca­sa­blanca », croit savoir le journal.

D’après Le Parisien, cette jeune femme a in­di­qué ne pas avoir dé­posé plainte au mo­ment des faits par « honte ». Elle a éga­le­ment pré­cisé s’être fi­na­le­ment dé­ci­dée après la di­vul­ga­tion de la mise en exa­men pour viol et le pla­ce­ment en dé­ten­tion pro­vi­soire de Saad Lam­jar­red en oc­tobre 2016. Mais cette der­nière a re­tiré sa plainte fin dé­cembre, as­su­rant subir « de lourdes pres­sions » de proches. Ce qui n’a pas em­pê­ché les in­ves­ti­ga­tions de se pour­suivre.

Tou­jours selon les in­for­ma­tions du journal, Es­telle (Le pré­nom a été changé) a ex­pli­qué avoir fait la connais­sance de Saad Lam­jar­red en avril 2015, lors d’une soi­rée à Ca­sa­blanca. « Elle a re­laté avoir sym­pa­thisé avec le croo­ner puis ac­cepté de se faire rac­com­pa­gner par ce der­nier, confie une source proche de l’af­faire. Saad Lam­jar­red au­rait pré­texté de­voir re­pas­ser par son ap­par­te­ment avant de la rac­com­pa­gner. Alors qu’elle se trou­vait avec lui dans son ha­bi­ta­tion, elle as­sure qu’il a consommé de la co­caïne et de l’al­cool avant de l’em­bras­ser. »

« La jeune femme se se­rait laissé faire avant de le re­pous­ser alors qu’il se se­rait mon­tré trop « en­tre­pre­nant ». « C’est à ce mo­ment-là que les choses au­raient dé­gé­néré, pour­suit la même source, citée par Le Parisien.

La vic­time as­sure avoir subi des vio­lences de la part de son agres­seur qui lui au­rait alors ar­ra­ché son pan­ta­lon avant de lui por­ter un coup de poing au vi­sage, poursuit le journal.

« Au cours de son au­di­tion sur ce nou­veau fait, le chan­teur a ré­futé toute im­pli­ca­tion, al­lant même jus­qu’à sou­te­nir n’avoir « ja­mais ren­con­tré » cette jeune femme », indique le journal.

Ces nou­velles dé­non­cia­tions de viol font écho à celles qui ont amené la jus­tice fran­çaise à dé­ci­der de l’in­car­cé­ra­tion de Saad Lam­jar­red. Le 26 oc­tobre 2016, une jeune fille de 20 ans, avait re­laté avoir ren­con­tré la star dans une dis­co­thèque des Champs-Ely­sées avant de le suivre dans sa chambre dans un hôtel qui s’en était pris à elle.

Saad Lam­jar­red avait toujours af­firmé n’avoir pas eu de re­la­tion sexuelle avec la vic­time.

Jeudi 23 Février 2017 - 10:30

Par Lila Taleb (Avec Le Parisien)




Nouveau commentaire :
Twitter