Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









SIAM 2018 : L'alliance des pays du pacifique présente son potentiel agricole


Mercredi 25 Avril 2018 modifié le Mercredi 25 Avril 2018 - 22:19

Les quatre pays membres de l'Alliance du Pacifique, respectivement le Chili, la Colombie, le Mexique et le Pérou, participent au niveau institutionnel à travers un pavillon commun à la 13è édition du Salon international de l'Agriculture au Maroc qui se tient du 24 au 29 avril à Meknès.




Les quatre pays membres de l'Alliance du Pacifique, respectivement le Chili, la Colombie, le Mexique et le Pérou, participent au niveau institutionnel à travers un pavillon commun à la 13è édition du Salon international de l'Agriculture au Maroc qui se tient du 24 au 29 avril à Meknès. Il s'agit de la troisième participation commune des représentants des Ambassades des pays membres de l'Alliance au SIAM.

Le Maroc, en tant que pays observateur de l'Alliance, a invité les pays ibéro-américains le composant à participer au Salon, leur offrant l'opportunité de montrer leurs principaux produits d'exportation et de communiquer de manière détaillée sur leurs pays.

Cette participation leur offre également l'occasion de tenir informer les investisseurs non seulement du Maroc, mais de toute l'Afrique du Nord, de leurs économies et des opportunités qu'elles recèles.

Dans ce pavillon commun, les quatre pays membres de l'Alliance du Pacifique exposent des fruits frais et secs tels que les pommes, les noix et le quinoa qui pourraient intéresser tant les investisseurs que les consommateurs de la région d'Afrique du Nord.

Malgré la distance qui sépare ces nations du Maroc, cette exposition agricole représente une opportunité inégalée de rassembler ces économies, qui sont considérées comme les huitièmes du monde, représentant 38% du PIB en Amérique latine et dans les Caraïbes.

L'Alliance du Pacifique, créée en 2011, a trois objectifs : construire de manière participative et consensuelle une zone d'intégration profonde pour progresser vers la libre circulation des biens, des services, des capitaux et des personnes, devenir une plate-forme d'intégration économique et commerciale et de projection dans le monde, avec un accent particulier sur l'Asie-Pacifique, et stimuler la croissance, le développement et la compétitivité des économies des Parties, en vue d'accroître le bien-être et l'inclusion sociale.
Mercredi 25 Avril 2018 - 15:19

Atlasinfo (avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter