Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Roi Mohammed VI : L'orientation africaine du Maroc procède de la foi profonde dans la capacité de l’Afrique à relever les défis


Vendredi 17 Mars 2017 modifié le Mardi 21 Mars 2017 - 08:55




Roi Mohammed VI : L'orientation africaine du Maroc procède de la foi profonde dans la capacité de l’Afrique à relever les défis
L’orientation africaine du Royaume du Maroc procède de la foi profonde dans la capacité de l’Afrique à relever les défis qu’elle affronte et illustre le souci de contribuer à l’essor du continent, a affirmé le Roi Mohammed VI.

'’Notre orientation africaine sincère procède de notre foi profonde dans la capacité de l’Afrique à relever les défis qu’elle affronte. Elle illustre aussi notre souci de contribuer aux côtés de nos frères à l’essor de notre continent’’, a souligné le Souverain dans un message adressé aux participants à l’édition 2017 du Forum de Crans-Montana qui s’est ouverte vendredi à Dakhla.

Le Souverain a souligné, dans ce contexte, que la région du Sahara marocain en général, et la ville de Dakhla en particulier, occupent une place de choix dans l’orientation africaine du Royaume pour remplir le rôle historique qui est le leur en tant que trait d’union entre le Maroc et sa profondeur africaine.

‘’Aussi, avons-Nous constamment œuvré, à travers le modèle de développement propre à nos provinces du sud et les projets que Nous y avons lancés, à assurer leur mise à niveau, à les doter de tous les atouts clés -infrastructures, institutions élues, services socio-culturels- et à les hisser au rang de pôles économiques intégrés offrant un espace propice à l’interaction humaine et s’affirmant comme un pivot pour les échanges économiques avec les pays africains’’, a souligné le Roi.

‘’Le Maroc a foi dans la capacité de l’Afrique à relever les défis auxquels elle est confrontée, et à favoriser le développement humain et durable de ses peuples, eu égard aux ressources naturelles considérables et aux importantes compétences humaines dont elle dispose’’, a affirmé le Roi.

Le Souverain a toutefois tenu à préciser que ‘’la renaissance africaine souhaitée reste tributaire du degré de confiance que nous avons en nous-mêmes et de la nécessité de compter sur nos potentialités et nos capacités propres et d’en faire un usage optimal, dans le cadre d’une coopération Sud-Sud rentable et d’un partenariat stratégique et solidaire entre les pays du Sud’’.

‘’Nous sommes persuadés de gagner ces paris. Car l’Afrique d’aujourd’hui est gouvernée par une nouvelle génération de dirigeants pragmatiques et décomplexés par rapport à des idéologies d’un autre âge; des dirigeants qui œuvrent avec un patriotisme sans faille et un sens élevé des responsabilités pour la stabilité de leurs pays respectifs et pour leur ouverture politique, leur développement économique et leur progrès social’’, a fait savoir le Roi.

Le Souverain s’est dit ravi d’aller main dans la main avec les dirigeants qui ont à cœur d’assurer l’unité et le progrès de l’Afrique- le continent de l’avenir- et de veiller sur les intérêts de leurs peuples, et d’œuvrer de concert avec eux pour renforcer le rôle croissant de l’Afrique et conforter la position éminente dont elle jouit dans les relations internationales.

Dans ce contexte, le Roi a souligné que la coopération Sud-Sud, axée sur la culture du partage et de la solidarité, est ‘’le mécanisme qui offre à nos pays la possibilité d’un partage direct et immédiat de nos expertises, d’un développement harmonieux de nos expériences sur le terrain et d’une fructification optimale de nos complémentarités’’.

Cette coopération ‘’nous habilite aussi à élargir nos marchés nationaux, à s’offrir des opportunités pour un investissement efficient et bénéfique et à réaliser un développement humain efficace, dans le cadre de la souveraineté nationale et du respect mutuel entre partenaires égaux’’, a encore relevé le Souverain.

C’est sur cette base et au fil des années, a poursuivi le Roi, que le Maroc a développé un modèle multidimensionnel qui ne se limite pas uniquement à l’économie dans ses différentes composantes, que ce soit celles relatives à la production agricole, industrielle et énergétique ou celles afférant au secteur des services, notamment bancaires, les assurances, le transport et la logistique. Il s’étend aussi à des domaines divers et complémentaires, notamment sociaux, culturels, sécuritaires et religieux.

A cet égard, le Royaume du Maroc attache une importance particulière à l’élément humain, que ce soit à travers la formation et la qualification ou par la mise en œuvre des programmes de développement humain et durable, qui ont un impact direct sur l’amélioration des conditions de vie du citoyen africain, a assuré le Souverain.

De plus, a dit le Roi, ‘’le Maroc est soucieux de renforcer la sécurité et la stabilité dans les différentes régions de l’Afrique, précisant que ‘’ceci est particulièrement manifeste à travers sa contribution aux opérations de maintien de la paix conduites sous la bannière des Nations Unies, et les initiatives de médiation qu’il mène pour le règlement des conflits par les moyens pacifiques’’.

A cela s’ajoutent la coopération sécuritaire engagée dans le cadre de la lutte contre les groupes terroristes et le partage de l’expérience marocaine en matière de religion, en la mettant à la disposition des pays africains ; une expérience fondée sur la promotion de l’islam médian modéré et la lutte contre l’idéologie de l’extrémisme et du repli sur soi, a ajouté le Souverain.

Vendredi 17 Mars 2017 - 17:57





Nouveau commentaire :
Twitter