Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Retraites : Macron compare agriculteurs et cheminots


Samedi 24 Février 2018 modifié le Dimanche 25 Février 2018 - 12:02

En visite au Salon de l'agriculture, le chef de l'État a été interpellé par un cheminot et a répété son souhait de modifier leur statut.




Retraites : Macron compare agriculteurs et cheminots
La visite d'Emmanuel Macron au Salon de l'agriculture, samedi 24 février, a été mouvementée. Après avoir été accueilli par des sifflets d'agriculteurs en colère, le président de la République a également dû revenir sur le projet du gouvernement de réforme de la SNCF. Face à un cheminot qui l'avait interpellé pour s'inquiéter de cette réforme annoncée, il a tenu à se montrer ferme. « Je ne peux pas avoir d'un côté des agriculteurs qui n'ont pas de retraite et de l'autre avoir un statut cheminot et ne pas le changer », a-t-il déclaré.

« Je suis petit-fils de cheminot, allez voir les agriculteurs, ils n'ont pas de statut... Faut pas raconter de craques aux gens. Vous avez quel âge ? Vous n'avez pas le même rythme que mon grand-père qui était cheminot », a déclaré le président, tout en assurant ne pas vouloir « tout casser ». Emmanuel Macron a ajouté qu'il n'était « pas du tout pour rogner sur les salaires ». « Mais on a des éléments de statuts et une gestion de l'entreprise qu'il faut adapter » et, « pour votre génération, c'est mieux », a-t-il poursuivi.

« Le monde n'est plus comme avant »

« Le monde n'est plus comme avant. Je ne vais pas faire rentrer un cheminot [à la SNCF avec un statut] comme il y a 50 ans, ce serait fou ! » s'est exclamé le président, tout en promettant au cheminot qu'il « viendrait sur le terrain ». Matignon doit faire connaître lundi la méthode et le calendrier de la réforme de la SNCF qu'il va entreprendre à la suite de la présentation, la semaine dernière, d'un rapport sur la question. Réalisé par l'ex-patron d'Air France Jean-Cyril Spinetta, il lançait une quarantaine de pistes de réformes pour la SNCF, dont la transformation en société anonyme et la fin du statut des cheminots à l'embauche. (afp)
Samedi 24 Février 2018 - 20:57





Nouveau commentaire :
Twitter