Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Rencontre des musulmans de France près de Paris, entre présidentielle et shopping


Vendredi 14 Avril 2017 modifié le Samedi 15 Avril 2017 - 18:14

La plus importante manifestation musulmane d'Europe, la "Rencontre annuelle des musulmans de France" (RAMF) organisée par l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) a débuté vendredi près de Paris pour un week-end, à un peu plus d'une semaine de la présidentielle.




Rencontre des musulmans de France près de Paris, entre présidentielle et shopping
"Le sujet de cette année, c'est vous, les musulmans de France", a dit Amar Lasfar, président de l'organisation, à l'ouverture de la 34e édition de la RAMF, intitulée cette année "Musulmans de France, foi, épanouissement, contributions".

"C'est une rencontre pour dire: voilà ce que nous sommes, ce que nous faisons, notre position sur un certain nombre de sujet", a-t-il déclaré.

Quelque 170.000 entrées, pour environ 50.000 visiteurs individuels, sont attendus jusqu'à lundi soir pour ce rassemblement entre forum politico-religieux et foire commerciale.

Alors que la France s'apprête à voter pour le premier tour de la présidentielle le 23 avril, un débat est programmé samedi, intitulé: "pour qui voter?"

Mais "aucune consigne ne sera donnée", a prévenu Amar Lasfar: "Il n'y a pas de vote musulman dans ce pays. Les musulmans vont voter comme tout le monde".

Dans cette campagne électorale, la place de l'islam en France et la question de la laïcité occupent une large part des débats.

Pendant le salon l'UOIF doit officiellement être rebaptisée "Musulmans de France", au grand dam d'Abdallah Zekri, secrétaire général du Conseil français du culte musulman (CFCM), l'instance représentative de l'islam auprès des pouvoirs publics: "L'UOIF n'a pas le monopole des musulmans de France", soit 4 à 5 millions de personnes, a-t-il dit à l'AFP.

M. Zekri a accusé ses responsables "d'entretenir la confusion", alors que l'image de l'UOIF s'est dégradée pour ses liens supposés avec l'islam politique des Frères musulmans.

Loin de cette polémique, vendredi au Bourget, beaucoup sont d'abord là pour le shopping. Asmae, 18 ans, n'a pas encore regardé le programme des conférences mais a déjà les bras remplis d'achats: huile pour cheveux, tapis de prière, parfum, bonbons.

Son amie Faouziya, voile noir sur les cheveux, est elle à la recherche de son "récitateur [de Coran] préféré", qu'elle suit sur les réseaux sociaux. Asmae se moque: "Elle ne vient que pour lui! Elle veut le voir parce qu'elle le trouve trop beau!".

Dans les allées de la "foire", quelque 600 stands de foulards, qamis (vêtements masculins), livre religieux ou viande halal, attirent les acheteurs.

afp
Vendredi 14 Avril 2017 - 19:45





Nouveau commentaire :
Twitter