Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Radio France: Mathieu Gallet renvoyé en procès pour "favoritisme"


Vendredi 23 Juin 2017 modifié le Samedi 24 Juin 2017 - 11:11

Le PDG de Radio France, Mathieu Gallet, soupçonné de "favoritisme" dans des contrats passés alors qu'il présidait l'Institut national de l'audiovisuel (INA) français, va être jugé en novembre, a appris vendredi l'AFP de source judiciaire.




Ces contrats avaient été passés entre 2010 et 2014 avec des sociétés de conseil en communication par l'entreprise publique chargée de la sauvegarde, de la valorisation et de la transmission du patrimoine audiovisuel, sans mise en concurrence, une règle qui encadre habituellement les attributions de marchés publics.

Le montant total des contrats visés par l'enquête préliminaire, s'élève à 428.000 euros, a précisé le parquet de Créteil (sud-est de Paris). Le procès est fixé au 16 novembre.

Les sociétés mises en cause sont Balises, présidée par Denis Pingaud, ancien conseiller de M. Gallet à l'INA et Radio France, et Roland Berger Strategy, a indiqué le parquet.

En mai 2016, un pré-rapport de la Cour des comptes, dont les conclusions définitives sont toujours attendues, avait également épinglé les dépenses de l'INA sous la présidence de Mathieu Gallet.

Outre les contrats douteux, la Cour avait pointé les frais de réception de l'ancien président de l'INA: 61.063 euros entre 2012 et avril 2014, "soit une moyenne de plus de 2.300 euros par mois, ce qui paraît très conséquent pour un établissement de la taille de l'INA", avait souligné la Cour.

L'INA a déjà alimenté la chronique judiciaire avec les frais de taxis démesurés de sa présidente Agnès Saal, qui avait succédé à Mathieu Gallet. Poussée à la démission, elle avait été condamnée pour ces faits à trois mois de prison avec sursis et 7.500 euros d'amende en mai 2016.

Avec AFP
Vendredi 23 Juin 2017 - 21:10





Nouveau commentaire :
Twitter