Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Rabat: Appel à plus d'efforts pour la mise en oeuvre des contributions déterminées au niveau national en matière de climat


Dimanche 1 Septembre 2019 modifié le Lundi 2 Septembre 2019 - 16:28

Les membres du réseau "Climate Action Network Arab World" (CAN Arab World) ont souligné, dimanche à Rabat, la nécessité de mobiliser et fédérer les efforts des différentes parties prenantes multi-acteurs pour plus d'engagement en matière de la mise en œuvre des Contributions déterminées au niveau national (CDNs).




Rabat: Appel à plus d'efforts pour la mise en oeuvre des contributions déterminées au niveau national en matière de climat
Initiée par le réseau CAN Arab World en partenariat avec la Fondation allemande Friedrich Ebert Stiftung, cette rencontre vise à présenter l'état actuel des plans de mise en œuvre par les gouvernements arabes des CDNs en matière de climat ainsi que d'élaborer un plan d’action commun qui peut contribuer à renforcer leur mise en œuvre.

Le président de CAN Arab World, Moussa Elimane Sall, a souligné, dans une déclaration à la MAP, que cette rencontre qui intervient après deux ans de travail a pour but de discuter de la possibilité des acteurs à impulser un changement au niveau des pays arabes et africains avec notamment les acteurs étatiques, les collectivités territoriales ainsi que les secteurs privés pour pouvoir créer un cadre de réflexion et d'action qui puissent permettre de mettre en œuvre correctement les contributions nationales déterminées lors de la COP21.

"Aujourd'hui, nous voulons pousser les Etats arabes à augmenter le niveau d'ambition notamment en ce qui concerne l'émission de gaz à effet de serre au niveau des régions", a-t-il fait observer, notant que l'année dernière, le réseau a pu déceler des valeurs et des lignes directrices qui vont lui permettre de s'inscrire dans une dynamique de changement véritable, comme notamment d'investir massivement dans les énergies renouvelables et de continuer à travailler sur la question de l'eau.

"L'idée est d'associer tous les secteurs publics et privés, la société civile et les collectivités territoriales pour élaborer un plan d'action permettant de mettre en place sur les deux années à venir, des projets et des problématiques qui puissent être réglés de manière cohérente et inclusive avec toutes les parties prenantes, a-t-il poursuivi.

Pour Samia El Baouchi, membre du CAN Arab World, cette réunion qui se déroule pour la première fois au Maroc rassemble un nombre important des représentants des pays arabes et africains pour évaluer les réalisations des deux années écoulées en matière de tout ce qui est organisationnel et financier ainsi que d'examiner les problèmes climatiques actuels qui surviennent dans le monde et particulièrement dans les pays du Moyen Orient et de l'Afrique.

L'ambition est également de discuter et de débattre du rôle des pays arabes et africains, de la société civile et du réseau CAN Arab World dans la question du climat ainsi que dans la mise en place d'une nouvelle stratégie à l'horizon 2021 visant à renforcer la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDNs), a-t-elle souligné dans une déclaration à la MAP.

Hamzeh Bany Yasin, représentant de la fondation Friedrich Ebert Stiftung, a pour sa part indiqué, dans une déclaration à la presse, que cette réunion a pour objectif de discuter des questions internes relatives au réseau, étant donné qu'il constitue un "cadre démocratique" pour la société civile, et ce afin de pousser toutes les parties concernées à plus d'engagement au sujet du climat.

Cette réunion a été marquée par la présence de plus de vingt représentants des organisations locales, arabes et internationales.
Dimanche 1 Septembre 2019 - 18:35

Atlasinfo (avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter