Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









QUEVILLY (CFA) - BOULOGNE (L 1) 3-1: Quevilly, du travail de pro


Mercredi 24 Mars 2010 modifié le Mercredi 24 Mars 2010 - 08:20

Ce sont de petits bonshommes évoluant en CFA, vêtus de jaune et noir et balayant tout sur leur passage. Calais ? Non, Quevilly ! Dix ans après l’épopée des Nordistes (finalistes malheureux contre Nantes), le rapprochement est troublant avec celle des Haut-Normands. Le stade Robert-Diochon de Rouen a remplacé le stade Félix-Bollaert de Lens, mais la joie est toujours aussi intense.




QUEVILLY (CFA) - BOULOGNE (L 1) 3-1: Quevilly, du travail de pro
« Ils peuvent aller au bout », estime Atmane, qui attend sagement la sortie des héros. David, son beau-fils, n’a jamais tremblé, mais un détail chiffonne ce blondinet de 13 ans : « Je suis dégoûté qu’on ait pris un but ! » C’est en effet le premier encaissé par le gardien Hicham Rhoufir depuis le début de la compétition, soit… 797 minutes d’invincibilité.
Pour Jacques Wattez, qui ne souhaitait pas faire la une des journaux en cas de défaite, c’est raté. Et le président de Boulogne ne se prive pas d’achever ses ouailles. Sans nuance : « C’est honteux. Bien fait pour nous ! Quevilly a obtenu ce qu’il méritait. »

L’entraîneur de Boulogne admiratif

Hier, les pros semblaient porter… un maillot jaune, tellement les Quevillais ont développé un jeu inventif basé sur le pressing tout terrain et des passes en première intention. Le match parfait dont a sûrement rêvé, Régis Brouard, le cerveau de la bande. « C’est une belle émotion, sans doute la plus belle de ma carrière, avoue l’entraîneur de Quevilly. Les Boulonnais ont sûrement été surpris, car ils pensaient qu’on allait les attendre. J’avais insisté sur le jeu sur les côtés, car je savais que la clé du match dépendrait beaucoup de Laup et d’Ouahbi. Ils ont le talent et savent faire la différence. » C’est d’ailleurs ce qu’ils ont fait avec un but et deux passes décisives pour le premier nommé et un but pour son « jumeau » de l’aile gauche. De quoi rendre admiratif Laurent Guyot, beau perdant. « Ils nous ont mangés dans la récupération du ballon. On n’a pas été assez costauds pour les faire douter. » Discours hallucinant de vérité pour un entraîneur de L 1. Maintenant, le Stade de France n’est plus très loin… « Il va falloir se mettre dans le crâne qu’on est à 90 minutes d’une finale de Coupe de France, souffle Sébastien Vaugeois, le milieu de terrain normand. On reste le Petit Poucet, mais on a réalisé quelque chose de grand. Que peut-il nous arriver ? » Rien que du bonheur.

US QUEVILLY (CFA) - BOULOGNE-SUR-MER 3-1 (2-1)

Spectateurs : 10 490.
Arbitre : M. Coué.
Buts. US Quevilly : Coquio (11e), Laup (29e), Ouahbi (67e). Boulogne-sur-Mer : Marcq (45e + 2).
Avertissements. US Quevilly : Pallois (89e). Boulogne-sur-Mer : Agouazi (44e), Ouahbi (67e).
US Quevilly : Rhoufir - Vanoukia, Weis, Beaugrard (cap.), Pallois - Traoré, Colinet (Corbard 62e), Vaugeois
- Laup (Lebourg 90e + 2), Coquio (Passape 75e), Ouahbi. Entr. : Brouard.
Boulogne-sur-Mer : Bédénik - Lecointe, Soumaré, Bellaïd, Lévêque (Perrinelle 39e) - Agouazi, Da Rocha
(Lorca 70e), Marcq (cap.), Karuru - Moussillou, Cuvillier (Yatabaré 59e). Entr : Guyot
Mercredi 24 Mars 2010 - 08:14

Leparisien, Farid Zouaoui




Nouveau commentaire :
Twitter