Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Poutine célèbre la puissance russe pour l'anniversaire de la victoire sur les nazis


Jeudi 9 Mai 2019 modifié le Vendredi 10 Mai 2019 - 07:37

Le président Vladimir Poutine s'est engagé jeudi à "garantir" la puissance militaire russe à l'occasion du 74e anniversaire de la victoire de l'Union soviétique sur l'Allemagne nazie.




Il s'est exprimé devant des milliers de soldats et d'anciens combattants sur la place Rouge à Moscou, avant le traditionnel défilé au cours duquel ont été présentés des centaines d'équipements militaires.

"Les leçons de la dernière guerre sont valables une fois encore. Nous avons fait et nous ferons tout ce qui est nécessaire pour garantir les hautes capacités de nos forces armées", a-t-il lancé.

Ceux qui appartiennent à l'armée russe moderne se rappellent le "serment" des soldats soviétiques qui affrontaient les nazis, a-t-il ajouté: "Je meurs mais je ne me rends pas".

L'URSS, dont la Russie est l'héritière, a perdu près de 27 millions de personnes durant la Seconde guerre mondiale. La victoire de 1945 a été élevée au rang de mythe fondateur du patriotisme et de la grandeur russes.

Devenue de plus en plus importante sous Vladimir Poutine, la commémoration - avec ses deux jours fériés - survient cette année dans un contexte de fortes tensions avec l'Occident et de craintes d'une nouvelle course russo-américaine aux armements.

Moscou a par ailleurs annoncé récemment qu'il comptait renforcer sa présence militaire dans l'Arctique, une région stratégique et riche en ressources naturelles.

Des défilés militaires ont eu lieu dans d'autres villes à travers la Russie. La télévision publique a notamment retransmis un défilé dans la république autoproclamée de Lougansk.

Cette région est l'un des deux territoires de l'est de l'Ukraine échappant au contrôle de Kiev depuis l'éclatement en 2014 d'un conflit avec des séparatistes soutenus, selon Kiev et les Occidentaux, par la Russie.

Ce conflit armé a fait près de 13.000 morts en cinq ans.
Jeudi 9 Mai 2019 - 12:24

Atlasinfo (AFP)




Nouveau commentaire :
Twitter