Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Pour la France, le renouvellement de la Minurso pour seulement six mois “doit rester une exception”


Samedi 28 Avril 2018 modifié le Samedi 28 Avril 2018 - 16:46




Le renouvellement pour six mois seulement du mandat de la mission des Nations unies au Sahara (Minurso) “doit rester une exception”, a affirmé l’ambassadeur de France à l’Onu, François Delattre.

“Le renouvellement pour six mois seulement du mandat de la mission, qui vise à maintenir la mobilisation du Conseil en appui du processus politique, doit rester une exception”, a dit M. Delattre suite au vote de la France pour la résolution 2414 reconduisant le mandat de la Minurso jusqu’au 31 octobre prochain.

Pour le diplomate français, le maintien d’un cadre annuel “garantit en effet la stabilité des opérations de maintien de la paix”.

Il a soutenu que le texte voté ce vendredi détermine un horizon qui “doit nous permettre collectivement de prévenir tout risque d’escalade, de soutenir le travail irremplaçable de la MINURSO et d’encourager une dynamique constructive sur le processus politique”.

M. Delattre a réitéré le “plein soutien” de son pays au processus politique mené sous les auspices du Secrétaire général de l’Onu et à la facilitation de son Envoyé personnel, M. Horst Koehler, “afin de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable à la question du Sahara”.

“Nous espérons que ce renouvellement permettra d’encourager la consolidation de cette dynamique et des efforts sérieux et crédibles permettant de faire avancer le processus, conformément aux paramètres fixés par le Conseil de sécurité”, a conclu l’ambassadeur.

Le Conseil a voté, vendredi après-midi, en faveur du renouvellement du mandat de la Minurso, et consacré, une nouvelle fois, la prééminence du plan d’autonomie avancé par le Maroc pour le règlement de ce conflit artificiel.

L’instance exécutive de l’Onu s’est également dit “préoccupée” par la présence du polisario à Guergarat, et sommé le groupe séparatiste d’évacuer “immédiatement” cette région située dans la zone tampon.

Samedi 28 Avril 2018 - 02:20





Nouveau commentaire :
Twitter