Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Pierre Moscovici se réjouit de l'adoption de l'accord agricole UE avec le Maroc, "pays ami et allié de toujours"


Mercredi 16 Janvier 2019 modifié le Lundi 21 Janvier 2019 - 00:50




Le commissaire européen aux Affaires économiques et financières, à la Fiscalité et à l'Union douanière, s'est réjoui mercredi de l'adoption à une forte majorité par le Parlement européen de l'accord agricole entre le Maroc et l’Union européenne, mettant fin à une "incertitude juridique dommageable à tous."

"Je me réjouis du résultat du vote du Parlement européen sur la révision de l’accord d’association entre l’Union européenne et le Maroc que j’ai proposée", a-t-il souligné dans un communiqué reçu par Atlasinfo.

"C’est un signal positif pour une relance de notre partenariat avec le Maroc, pays ami et allié de toujours. C’est aussi une bonne nouvelle pour l’Union européenne, le Maroc", les entreprises locales et les habitants du Sahara , s'est-il félicité, avant d'ajouter: "nous mettons ainsi fin à une incertitude juridique dommageable à tous."

Pour M. Moscovici, les tarifs douaniers permettront de soutenir l'économie locale en favorisant les exportations et de répondre ainsi à la volonté exprimée par une grande partie des acteurs et des milieux économiques au Sahara.

"Dans le secteur agricole, ce sont pas moins de 14 000 emplois qui dépendent de cet accord et quelque 45 000 dans le secteur de la pêche", a-t-il poursuivi.

"Plus globalement, cet accord assure la stabilité d'une région dont les intérêts économiques, politiques, sécuritaires et sociaux sont au cœur de notre action", a souligné le commissaire européen, précisant que "Le vote d'aujourd'hui est l'aboutissement de plus de deux ans de travail intense et productif entre les autorités européennes et marocaines."

"Je veux saluer leur engagement dans le dialogue et la recherche d’un compromis favorable à tous. Sur ces nouvelles bases, le partenariat entre le Maroc et l'Union européenne est plus solide que jamais", a conclu Pierre Moscovici.

En sa qualité de commissaire aux Douanes, Pierre Moscovici a travaillé à une révision de l’accord d’association UE-Maroc visant à étendre aux produits originaires du Sahara les préférences commerciales prévues dans l’Accord. Cette révision fait suite à une décision de la Cour de Justice de l’UE datant de 2016 établissant que ces produits n’étaient pas couverts par ledit accord.

Sous son impulsion, la révision de l’accord a été adoptée par l’ECOFIN en juillet dernier, a-t-on appris de sources proches du dossier. "M. Moscovici a grandement contribuer à faire aboutir cet accord parce qu'il croit fortement à la relation et au partenariat solide entre le Maroc et l'Union européenne", a-t-on précisé de même sources.

Après le vote favorable d'aujourd'hui, l'accord entrera en vigueur dans les semaines qui viennent, après adoption de la décision pour conclusion au Conseil et échange des instruments de ratification entre le Maroc et l’Union européenne. Mais il ne s’agit là que de simples formalités.

L' accord adopté par le Parlement européen souligne explicitement que les produits agricoles et de pêche, issus des provinces du sud bénéficient des mêmes préférences tarifaires que ceux couverts par l’Accord d’Association. Il confirme également que tout accord couvrant le Sahara marocain ne peut être négocié et signé que par le Royaume du Maroc dans le cadre de l’exercice de sa souveraineté pleine et entière sur cette partie de son territoire.

Sous la houlette d'officines obscures, les adversaires du Maroc se sont fortement mobilisés pour barrer la route à son adoption. Mais sans succès. Le Maroc étant un partenaire clé et sûr dans le voisinage de l’UE avec lequel elle a développé un partenariat durable dans plusieurs domaines.

"Le Maroc considère que l’adoption de cet Accord, constitue une base solide pour une relance pleine et entière de son partenariat avec l’UE, afin de relever ensemble, les défis auxquels fait face la région, et saisir ses opportunités, dans un esprit de clarté, de responsabilité et d’ambition", a déclaré le ministère marocain des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, à l'issue du vote.

Le Maroc a également tenu à exprimer "son appréciation à l’égard de l’action de toutes les institutions européennes et des Etats membres de l’UE, et de leur engagement continu dans un esprit de responsabilité, en vue de faire face aux manœuvres et attaques menées par l’Algérie et le polisario pour torpiller ce partenariat séculaire".

Mercredi 16 Janvier 2019 - 14:38

Par Hasna Daoudi




Nouveau commentaire :
Twitter