Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Photoshop et maquillage, les dépenses du candidat Macron passées au crible


Mercredi 9 Mai 2018 modifié le Jeudi 10 Mai 2018 - 08:54

D'après « Le Parisien », les comptes de campagne du candidat Emmanuel Macron contiennent une facture maquillage qui s'élèverait à près de 30 000 euros.




Photoshop et maquillage, les dépenses du candidat Macron passées au crible
Le président de la République a peaufiné son image tout au long de la campagne présidentielle. Mais ce perfectionnisme a un coût, révélé par Le Parisien. Le quotidien a eu accès aux comptes de campagne du candidat auprès de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) et a relevé une facture maquillage de 29 042 euros pour 35 séances. Si, dans un premier temps, la commission a été surprise par une telle somme, elle a finalement validé la somme, déduisant 1 586 euros de « frais de gestion ».

Comme l'explique Le Parisien, le maquillage n'était pas la seule partie du budget image du candidat Emmanuel Macron : il aurait également eu recours à des retouches numériques sur ses photos par le biais de Photoshop. L'agence Jésus et Gabriel aurait ainsi facturé à l'équipe de campagne des retouches numériques à hauteur de 11 190 euros, acceptées par la CNCCFP. Au-delà de l'aspect physique du candidat, c'est aussi l'image de sa campagne qui a été peaufinée par son équipe. La même agence aurait ainsi facturé 5 328 euros pour la fabrication de 1 000 tee-shirts et 152 297 pour tourner le clip de campagne du premier tour de l'élection.

L'aide d'un coach vocal

Si la commission a validé l'ensemble de ces dépenses, elle a cependant refusé une prestation de dernière minute, explique Le Parisien. La voix d'Emmanuel Macron a déraillé à la fin de son discours, devenu célèbre depuis, lors de son premier grand meeting à la porte de Versailles. Ni une, ni deux, un coach vocal a été engagé pour aider le candidat à mieux maîtriser sa voix. Entre décembre 2016 et février 2017, Jean-Philippe Laffont aurait facturé 4 500 euros de coaching au candidat, auxquels s'ajouteraient 2 500 euros de débriefing. Des frais refusés par la commission.

Mercredi 9 Mai 2018 - 20:48

Le Point




Nouveau commentaire :
Twitter