Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Ouverture du premier forum national sur la culture judéo-marocaine à Imouzzer Kandar


Samedi 15 Décembre 2018 modifié le Dimanche 16 Décembre 2018 - 09:14

Le premier forum national sur la culture judéo-marocaine, initié par l'association ‘’Assourif pour la culture populaire’’, s'est ouvert, samedi à Imouzzer Kandar, avec la participation d'une pléiade d'universitaires et d'acteurs associatifs.




Ouverture du premier forum national sur la culture judéo-marocaine à Imouzzer Kandar
Organisée en partenariat avec le centre d'études et de recherche sur le droit hébraïque au Maroc et l'Association ‘’Essaouira Mogador’’, sous le thème ‘’la culture judéo-marocaine, une histoire à revisiter et un patrimoine commun à préserver’’, cette rencontre a pour objectif de mettre la lumière sur la richesse du patrimoine judéo-marocain dans tous ses aspects historiques, sociaux, culturels et patrimoniaux.

Intervenant à l'ouverture de ce forum, le président de l'association ‘’Assourif pour la culture populaire’’, Noureddine Aboulabes, a indiqué que cette rencontre se veut une contribution aux efforts déployés par l'ensemble des acteurs concernés pour promouvoir l'image du Maroc, ‘’un pays en mouvement et d'ouverture’’.

‘’Le Maroc, de par sa longue histoire et sa position de passerelle entre les cultures et les civilisations, constitue un modèle à suivre en matière de vivre-ensemble’’, a-t-il souligné, ajoutant que ‘’les Marocains sont dépositaires d'une riche tradition de brassage et de métissage qu'il faudrait promouvoir’’.

Il s'agit aussi de plaider pour la consolidation des ‘’bonnes relations entre les composantes de la nation’’, a-t-il dit, mettant l'accent sur ‘’la symbiose qui régnait entre les citoyens marocains de confession juive et les habitants d'Imouzzer Kandar’’, qui abrite ce premier forum.

De son côté, le président-fondateur du centre d'études et de recherches sur le droit hébraïque au Maroc, Abdellah Ouzitane, a indiqué que cette rencontre ‘’reflète parfaitement la détermination et l'engagement de tous pour faire connaître ce patrimoine marocain de profession juive âgé de trois millénaires’’, se félicitant de cette ‘’singularité’’ qui fait la richesse du Maroc et de son histoire.

‘’Il y a cette identité plurielle qui tire sa légitimité de cette histoire profonde trois fois millénaire. Nous avons tous cette responsabilité morale de préserver ce patrimoine’’, a-t-il dit

Le fait que ‘’la constitution de 2011 consacre l'affluent hébraïque, aux côtés des autres composantes de la culture marocaine, est une chose unique et doit être une source de fierté pour les Marocains’’, a-t-il poursuivi.

D’autres intervenants ont mis l’accent sur la particularité du Maroc, qui se distingue par sa culture forgée au fil des siècles et nourrie par l'addition des histoires et des spiritualités de ses différentes communautés.

Plusieurs exposés sont programmés lors de cette rencontre, dont ‘’regard historique sur le patrimoine judéo-amazigh immatériel au Maroc’’, ‘’approche sociologique et ethnologique’’, ‘’arrivée des juifs au Maroc’’ et ‘’le rôle de la société civile dans la valorisation du patrimoine judéo-amazigh’’.
Samedi 15 Décembre 2018 - 20:35

Atlasinfo (avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter