Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Oman appelle à la libération du pétrolier britannique arraisonné par l'Iran


Dimanche 21 Juillet 2019 modifié le Lundi 22 Juillet 2019 - 15:26




Oman appelle à la libération du pétrolier britannique arraisonné par l'Iran
Le sultanat d'Oman, qui partage avec l'Iran le contrôle du détroit d'Ormuz, a appelé, dimanche, à libérer un pétrolier battant pavillon britannique saisi vendredi par les autorités iraniennes. "Le sultanat d'Oman espère voir le gouvernement iranien libérer le navire britannique et appelle la République islamique et le Royaume-Uni à résoudre leurs différends par les voies diplomatiques", a déclaré sur Twitter le ministère omanais des Affaires étrangères.

Afin de "garantir le passage du détroit d'Ormuz en toute sécurité par les navires commerciaux", le sultanat était en contact avec toutes les parties concernées, a fait savoir la même source. En outre, Oman a appelé tous les pays à "la retenue et à respecter les routes maritimes, le droit maritime international et à ne pas exposer la région à des risques de nature à affecter la liberté de la navigation", a souligné le ministère.

Pour leurs parts, les autorités iraniennes ont annoncé que le tanker, propriété d'un armateur suédois, a été arraisonné, pour le "non respect du code maritime international". Le navire était "entré en collision avec un bateau de pêche", a souligné un responsable iranien, ajoutant que le bateau de pêche avait informé l'Autorité portuaire de Hormozgan, conformément aux procédures légales, après avoir échoué à contacter le navire britannique.

Par ailleurs, Téhéran a annoncé dimanche qu'un pétrolier iranien contraint de relâcher dans le port saoudien de Jeddah à la suite d'un problème technique fin avril avait "été libéré" par l'Arabie saoudite la veille.

Le Happiness One "a été libéré à la suite de négociations et fait désormais route vers les eaux du golfe Persique", a déclaré Mohammad Eslami, le ministre des Transports iranien, cité par l'agence de presse officielle Irna.
Dimanche 21 Juillet 2019 - 14:43

Atlasinfo (avec AFP)




Nouveau commentaire :
Twitter