Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








ONU : africains et caribéens saluent le leadership de Mohammed VI dans la promotion de la coopération Sud-Sud


Vendredi 22 Septembre 2017 modifié le Samedi 23 Septembre 2017 - 06:33

Les Chefs des délégations africaines et caribéennes prenant part à la 72è Assemblée générale des Nations Unies ont exalté, jeudi à New York, le leadership du Roi Mohammed VI dans la promotion de la coopération Sud-Sud, sur la base de partenariats gagnant-gagnant solidaires et résolument dirigés vers l'avenir, en se félicitant du retour du Maroc à l’Union africaine.




Le Premier ministre de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalo
Le Premier ministre de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalo
En marge d’une réception à la résidence du Royaume à New York, offerte par la délégation marocaine à cette 72è Assemblée générale, composée notamment du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Nasser Bourita, du Directeur Général de la Direction Générale des Etudes et de la Documentation, M. Mohamed Yassine Mansouri et de l’Ambassadeur représentant permanent du Maroc à l’ONU, M. Omar Hilale, les Chefs des délégations ont tenu à saluer le Royaume du Maroc qui, grâce au leadership clairvoyant du Roi, est devenu un bastion de stabilité politique et une source de projection multiforme dédiée à la coopération Sud-Sud, au co-développement et à l’impulsion des investissements et de partenariats solidaires aussi bien sur le continent africain que dans la région des Caraïbes.

Le Premier ministre de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalo, a exprimé, dans une déclaration à la MAP, "la gratitude et le grand attachement historique de son pays au Maroc pour son soutien à plusieurs mouvements de libération africains". “Cette sollicitude, s’est-il réjoui, s’est renouvelée de plus belle sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI grâce aux multiples visites Royales en Afrique et aux initiatives louables envers le continent”, rappelant que la Royal Air Maroc a été la seule compagnie aérienne qui n’a pas arrêté ses vols en direction des pays de l’Afrique de l’Ouest touchés par Ebola. Et de souligner que le discours prononcé par le Roi devant le 28è sommet de l’Union africaine, à Addis-Abeba, “sera à jamais gravé dans la mémoire de l’Afrique, évoquant la déclaration magistrale et solennelle du Souverain: "Je rentre enfin chez Moi, et vous retrouve avec Bonheur. Vous M’avez tous manqué". "Personne ne peut oublier ce magnifique discours", a ajouté le chef du gouvernement bissau-guinéen.

De son côté, le Vice-Premier ministre et ministre des affaires étrangères de la République démocratique du Congo, Léonard She Okitundu, a affirmé que son pays "apprécie positivement" la dynamique africaine du Maroc et le retour du Royaume au sein de l’Union Africaine. ”C’était un moment émouvant lorsque le Souverain a marqué Son retour à la grande famille africaine", a-t-il relevé, en référence au discours historique prononcé par le Souverain devant le 28ème sommet de l’UA. “Le Maroc a retrouvé sa place d’abord parce qu’il est un pays africain, mais surtout parce qu’il a beaucoup à offrir en termes de coopération Sud-Sud et de coopération triangulaire", a-t-il soutenu, soulignant qu’"il faut être aveugle pour ne pas voir que le Maroc est un pays émergent".

Dans une déclaration similaire, Emmanuel Fabiano, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Malawi, a mis en avant l’”extrême importance” du retour du Maroc à l’UA, en rappelant que le Royaume a été l'un des membres fondateurs de l’Organisation de l’Unité Africaine. Il s’est dit convaincu que “ce retour est de nature à renforcer et consolider l’UA, dans la mesure où le Royaume dispose dans ce sens de l'expérience et du savoir-faire dans des domaines aussi variés que l'agriculture, l'industrie manufacturière, le secteur bancaire etc”.

Abondant dans le même sens, Ibrahim Yacoubou, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Nigériens à l’Extérieur, a indiqué que son pays avait soutenu le retour tant attendu du Maroc au sein de sa famille institutionnelle africaine ”parce que nous considérons d’abord que c’était la maison du Maroc”. Il a tenu à rappeler que le Royaume a joué “un rôle historique important dans la constitution de l’Organisation de l’Unité africaine. Il a un poids et des capacités humaines, économiques et politiques qui vont apporter une valeur ajoutée pour le processus d’intégration de notre continent”.

Evoquant l’adhésion du Maroc à la CEDEAO, il a noté qu’elle ne manquera pas de renforcer ce groupement régional, en soulignant “la nécessité d’avoir des pays leaders comme le Maroc avec leurs capacités, leurs expériences, leurs influences et tout ce qu’ils peuvent faire pour tirer le processus vers le haut”. “L’adhésion du Maroc à la CEDEAO est quelque chose de très important et de très positif pour notre continent”, a-t-il dit.

Pour sa part, le Secrétaire général adjoint de la Communauté des Caraïbes (CARICOM), Colin Granderson, a souligné que le Maroc est un grand ami des pays de cette Communauté avec lesquels il est lié par des relations de coopération “très étroites”. M. Granderson s’est félicité du leadership du Maroc au niveau international et des Nations Unies, notamment l’engagement du Royaume en faveur de l’action contre les changements climatiques, qui constitue une grande priorité pour les pays des Caraïbes lourdement affectés par ce phénomène.

M. Allen Chastanet, Premier ministre de Sainte-Lucie, a quant à lui souligné que son pays entretient des relations privilégiées avec le Maroc qui représente pour Sainte-Lucie une porte d’accès vers le continent africain. Il s’est également félicité du niveau de coopération et d’échange d’expertises avec le Maroc, en particulier sur le plan de l’agriculture et de l’enseignement qui présentent des perspectives très prometteuses. M. Chastanet a aussi formulé le souhait de voir s’ouvrir dans un avenir proche une desserte aérienne directe entre le Maroc et les îles de l’Est des Caraïbes.

M. Gaston Browne, Premier ministre d'Antigua-et-Barbuda, a indiqué que son pays, qui entretient d’excellentes relations avec le Maroc, soutient le respect et la préservation de l’intégrité territoriale du Royaume et ses initiatives internationales visant le développement et la coopération entre les pays du Sud. Le Maroc, pays stable et agissant au sein du continent africain, a aussi un grand rôle à jouer au sein des Nations Unies, a-t-il souligné, se disant reconnaissant du soutien offert par le Royaume suite au passage de l’ouragan dévastateur Irma qui a balayé le mois dernier les Caraïbes et frappé Antigua-et-Barbuda.

M. Brown s’est également félicité de l’excellent niveau de coopération entre les deux pays, notamment au niveau du développement agricole et des fertilisants, ainsi que de celui de l’enseignement supérieur, avec l’octroi de bourses aux étudiants d’Antigua-et-Barbuda pour poursuivre leurs études supérieures dans le Royaume.


Atlasinfo (avec MAP)
Vendredi 22 Septembre 2017 - 14:57





Nouveau commentaire :
Twitter