Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Notre-Dame-des-Landes : le projet bientôt enterré ?


Jeudi 14 Décembre 2017 modifié le Jeudi 14 Décembre 2017 - 20:40

Pour la presse ce jeudi, le rapport remis à Édouard Philippe laisse envisager un réaménagement de l'aéroport de Nantes, au détriment du projet controversé.




Notre-Dame-des-Landes : le projet bientôt enterré ?
Les médiateurs chargés de sortir le dossier Notre-Dame-des-Landes de l'impasse ont remis leur rapport mercredi au Premier ministre Édouard Philippe. Leurs conclusions semblent retenir l'option d'un réaménagement de l'aéroport de Nantes-Atlantique. « Le rapport des trois experts remis mercredi au Premier ministre met en avant l'option d'un réaménagement de l'actuel aéroport de Nantes-Atlantique », assure Les Échos, pour qui désormais « l'exécutif prépare les esprits à un abandon de Notre-Dame-des-Landes ». « Le rapport redonne crédit à l'agrandissement de la plateforme existante au sud de Nantes », reconnaît de son côté Le Figaro.

« On sent en filigrane dans le rapport que l'option Notre-Dame-des-Landes n'emporte pas vraiment leur adhésion », constate Frédéric Mouchon, du Parisien. Il précise que « plusieurs observateurs estimaient mercredi que le projet avait du plomb dans l'aile ». Pour Libération aussi, « le rapport censé éclairer le gouvernement penche en faveur du réaménagement de l'actuel aéroport à Nantes ». « C'est bien le réaménagement de Nantes-Atlantique qui tient la corde », affirme Dominique Garraud, de La Charente libre. « La remise au goût du jour de l'aéroport Nantes-Atlantique à la faveur de ce rapport », estime aussi Hervé Favre, de La Voix du Nord.

"Se sortir de ce guêpier sans encombre est impossible."


Et, dès lors, Sébastien Lacroix, de L'Union-L'Ardennais, pense qu'Emmanuel Macron optera « vraisemblablement pour l'abandon du projet ». Le chef de l'État passerait ainsi « pour cohérent avec ses prises de position en faveur de l'environnement », explique-t-il. « Pour Macron, une grande partie du long voyage vers la décision est faite », croit savoir Didier Rose, des Dernières Nouvelles d'Alsace. Mais le président « va devoir faire preuve de courage » car, « quelle qu'elle soit, la décision, elle sera critiquée », prévient Laurent Bodin, dans L'Alsace.

« Il n'y a que des coups à prendre dans cet héritage inextricable », avertit Dominique Garraud (Charente libre). « Se sortir de ce guêpier sans encombre est impossible », assure Bruno Mège, de La Montagne Centre France. « Toute décision n'amènera qu'une hostilité accrue de l'une ou l'autre partie », renchérit dans Le Courrier Picard Bertrand Meinnel, pour qui cependant « le président Macron et son Premier ministre ont au moins un atout : ils vont décider, rappelant à certains que gouverner c'est choisir et non enterrer ou reporter les décisions difficiles. »

Les médiateurs chargés de sortir de l'impasse du dossier de transfert de l'aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes ont rendu mercredi leur rapport à Édouard Philippe, remettant en selle l'alternative du réaménagement de l'actuel aéroport. Ce rapport préconise l'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, quelle que soit la décision de l'exécutif, celle-ci devant intervenir « avant fin janvier », a promis le Premier ministre. (afp)
Jeudi 14 Décembre 2017 - 07:57





Nouveau commentaire :
Twitter