Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Nasser Bourita: Pour le Roi Mohammed VI, l'Espagne est un "partenaire stratégique naturel" du Maroc


Jeudi 14 Février 2019 modifié le Jeudi 14 Février 2019 - 19:43




Nasser Bourita: Pour le Roi Mohammed VI, l'Espagne est un "partenaire stratégique naturel" du Maroc
Pour Sa Majesté le Roi Mohammed VI, l'Espagne est un "partenaire stratégique naturel" du Royaume du Maroc, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Nasser Bourita.

Concrétisant cette orientation, un instrument juridique établissant un "Partenariat stratégique global " entre les deux pays a été signé, mercredi à Rabat, lors d’une cérémonie présidée par le Souverain et le Roi Felipe VI d’Espagne, a relevé M. Bourita lors d'un point de presse conjoint avec le ministre espagnol des Affaires étrangères, de l'Union européenne et de la Coopération, M. Josep Borrell.

Selon M. Bourita, le Partenariat stratégique global entre les deux pays est un « fait nouveau » qui exprime une « volonté partagée » de hisser les relations bilatérales à un « niveau encore plus élevé et plus ambitieux », notant que ce partenariat est fondé sur « la confiance, l’ambition, le respect mutuel et la sérénité dans le traitement de toutes les questions, dans une coopération gagnant-gagnant et d’égal à égal ».

Il structure, a expliqué M. Bourita, un triple cadre de dialogue, politique et de sécurité, économique et culturel et humain respectivement, complétant ainsi le Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération signé entre les deux pays en 1991.

M. Bourita a, par ailleurs, souligné que la visite officielle de deux jours qu’effectue au Maroc le Roi Felipe VI intervient dans un contexte de relations « excellentes » entre les deux Royaumes, portées par la « profonde amitié entre les deux Souverains et les liens forts entre les deux Familles Royales », ajoutant que ces liens sont en soi un « atout déterminant » pour les relations entre les deux pays et une « garantie de leur pérennité sereine ».

Dans ce cadre, le Roi a eu, mercredi, des entretiens « riches, approfondis et fructueux » avec son illustre Invité, a rappelé le ministre, notant que ces entretiens ont permis de donner une « impulsion qualitative nouvelle » aux relations bilatérales.

Ces entretiens ont porté sur les relations bilatérales dans leurs différentes dimensions, politique, économique, sécuritaire et culturelle, ainsi que sur les questions régionales et internationales, a indiqué le ministre.

Sur le plan économique, le Roi s’est félicité de l’ »évolution importante » des relations économiques entre les deux pays qui voit l’Espagne être, aujourd’hui, le premier partenaire commercial du Maroc, a soutenu M. Bourita, faisant remarquer que le Roi a largement insisté sur l’importance d’une « implication plus forte » du secteur privé dans la mise en œuvre et la promotion du Partenariat stratégique entre les deux pays, y compris à travers l’investissement du secteur privé marocain en Espagne. Le forum économique organisé dans le cadre de la visite du Roi Felipe VI d’Espagne s’inscrit dans cet esprit, a-t-il ajouté.

Les deux Souverains se sont félicités, en outre, de la bonne coopération en matière de sécurité et de lutte contre la migration irrégulière, ainsi que de la qualité du dialogue et de la coopération opérationnelle entre les deux pays, a enchaîné le ministre, notant que cette coopération, qui fait du Maroc et de l’Espagne un « binôme exemplaire, a été renforcée par la signature, à l’occasion de cette visite, d’un nouvel Accord qui vise à promouvoir la coopération bilatérale dans le domaine de la lutte contre la criminalité dans toutes ses formes.

De la sorte, le Maroc et l’Espagne contribuent de manière « active » à la paix et à la stabilité et sont devenus des « acteurs clé »dans la stabilité en Méditerranée occidentale, a martelé M. Bourita.

En matière de migration, M. Bourita a souligné que les chiffres enregistrés dans ce domaine confirment la « coopération exemplaire » et les efforts fournis par les deux pays pour lutter contre la migration clandestine et en même temps approcher dans un « cadre plus global ».

M. Bourita a indiqué que le domaine culturel a retenu une grande attention des deux Souverains, qui ont souligné l’importance de renforcer la coopération et le dialogue dans ce domaine, afin de consolider la densité des liens humains, d’approfondir le rapprochement entre les deux nations et de valoriser le patrimoine historique commun, rappelant que des manifestations culturelles importantes ont été programmées en 2019.

Outre les relations bilatérales, le Roi a remercié l’Espagne pour son « engagement et son rôle central » dans l’aboutissement des accords renouvellement conclus entre le Maroc et l’UE dans les domaines de l’Agriculture et la pêche, a souligné le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale.

Par ailleurs, a-t-il ajouté, les deux Souverains ont évoqué la situation en Afrique du Nord et en Afrique d’une manière générale, assurant que le Maroc et l’Espagne, en tant que « partenaires, amis et voisins », relèveront ensemble les défis communs et s’emploieront, de concert, à être des « acteurs de paix et de stabilité en Méditerranée occidentale ».

Le partenariat entre le Maroc et l’Espagne « n’est pas seulement dicté par le voisinage », il exprime un « choix stratégique réfléchi, basé sur une conviction et une vision », a insisté M. Bourita.

SM le Roi, qui tient au déploiement « plein et entier » de ce Partenariat, a beaucoup insisté sur la mise en œuvre des accords conclus et des actions décidées lors de cette visite, afin de concrétiser l’ambition toujours plus forte que partagent les deux Royaumes pour leurs relations, a dit le ministre.

La rencontre des deux Souverains a, ainsi, été l’occasion de marquer une « satisfaction mutuelle » sur la qualité de ces relations, qui n’a d’égale que la « volonté commune » de les porter à un « niveau plus élevé et toujours plus ambitieux », a-t-il noté, assurant que cette rencontre a souligné un « attachement commun » à mettre en œuvre, de manière « concrète et efficace », tant le Partenariat Stratégique Globale que les accords de coopération signés entre les deux pays.
Jeudi 14 Février 2019 - 17:57

Atlasinfo (avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter