Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Mohammed VI annonce un remaniement gouvernemental à la rentrée prochaine


Mardi 30 Juillet 2019 modifié le Mardi 30 Juillet 2019 - 11:27




Mohammed VI annonce un remaniement gouvernemental à la rentrée prochaine
Le roi Mohammed VI a promis lundi une "étape nouvelle" pour réduire les "disparités criantes" du Maroc en annonçant notamment un remaniement gouvernemental "à l'horizon de la rentrée prochaine" pour apporter du "sang neuf".

Le souverain, qui s'exprimait lors d'un discours à la nation à l'occasion de ses 20 ans de règne, a chargé le chef du gouvernement, l'islamiste Saad-Eddine El Othmani, de lui soumettre des propositions pour "renouveler et enrichir les postes de responsabilité, tant au sein du gouvernement que dans l’administration" à "l’horizon de la rentrée prochaine", théoriquement en octobre pour la rentrée parlementaire.

Mohammed VI a également annoncé la mise en place d'une "commission spéciale" chargée de définir les contours d'un "nouveau modèle de développement" pour "réduire les inégalités sociales et les disparités spatiales".

Il a appelé à un "état des lieux, aussi douloureux et pénible puisse-t-il être" en souhaitant de "l'audace" pour trouver des "solutions adaptées".

"Dieu sait à quel point Je suis peiné de voir que des citoyens marocains, ne représenteraient-ils que 1% de la population, continuent à vivre dans la précarité et le dénuement matériel", a dit le roi.

Le souverain a affirmé qu'Il n'aura de répit que lorsque tous les obstacles auront été éliminés, que des solutions appropriées auront été apportées aux problèmes de développement et aux questions sociales, soulignant l'importance particulière qui a été attachée aux programmes de développement humain, à la promotion des politiques sociales pour parvenir in fine à la satisfaction des attentes pressantes des Marocains.

"Cet objectif suppose une vision globale et des projets menés à bonne fin grâce à des ressources qualifiées et des conditions favorables", a-t-il ajouté, soulignant que les dernières années ont révélé l’incapacité du modèle de développement à satisfaire les besoins croissants d’une partie de nos citoyens, à réduire les inégalités sociales et les disparités spatiales.

"C’est la raison pour laquelle Nous avons appelé à sa réévaluation et à sa réactualisation (...) A cet égard, Nous avons décidé de mettre en place la commission spéciale chargée du modèle de développement. Nous procéderons à son installation à la rentrée prochaine", a-t-il annoncé.

Selon le souverain, "cette commission, par sa composition, regroupe différentes disciplines académiques et diverses sensibilités intellectuelles, en y faisant siéger des compétences nationales issues du public et du privé. Outre de l’expérience et une exigence d’impartialité, ces profils doivent être suffisamment outillés pour comprendre les dynamiques à l’œuvre au sein de la société et aller au-devant de ses attentes, sans jamais perdre de vue l’intérêt supérieur de la Nation."

"A ce propos, Je tiens à souligner que cette commission ne tiendra lieu ni de second gouvernement, ni d’institution officielle parallèle. Elle jouera le rôle d’organe consultatif investi d’une mission limitée dans le temps", a précisé le roi.

Mardi 30 Juillet 2019 - 10:43

Par Atlasinfo




Nouveau commentaire :
Twitter